Angers
contact@vanessaremignon.com

Accepter de pivoter son entreprise pour en assurer la continuité

Accepter de pivoter son entreprise pour en assurer la continuité

Entrepreneuriat : Accepter de pivoter quand rien ne va plus pour en assurer la conitinuité

Aujourd’hui, je vais partager avec toi une réalité rencontrée par de nombreux·ses entrepreneur·e·s, à savoir celle de devoir pivoter son entreprise / son activité

Et, je vais partager avec toi mon vécu car j’ai fait pivoter mon entreprise à plusieurs reprises. J’aimerais donc te partager mes coulisses. Cela pourra très certainement t’inspirer et surtout t’aider à comprendre, intégrer même qu’un projet d’entreprise n’est jamais (et ne surtout pas) être figé.

Disponible également sur l’une des plateformes suivantes : – SpotifyAnchor – Google Podcast 

Qu’est-ce qu’on entend par faire pivoter son entreprise ?

Pivoter, c’est ajuster, changer. C’est prendre la décision de remettre en question son modèle économique.

Cela implique également (et cela va de soi selon moi) une remise en question du ou de la leader, du ou de la cheffe d’entreprise. Car nous mettons dans nos entreprises, un peu de notre âme. Donc lorsque ça coince, lorsque la motivation n’est plus là, lorsque les résultats ne sont pas au rendez-vous, c’est qu’il y a un alignement à faire.

Ce n’est pas une décision à prendre à la légère. C’est une décision qui demande de la réflexion et de l’anticipation. Car à nouveau, c’est prendre la voie de l’inconnu. En effet, lorsqu’on fonctionne avec un modèle économique acté, c’est-à-dire que l’on sait à qui l’on s’adresse, on sait ce que l’on vend, on sait où et comment communiqué, il y a des repères. On est dans une zone de confort.

Lorsqu’on décide de faire pivoter son entreprise, on accepte de sortir de ce cadre. On entre alors dans l’inconnu, dans l’incertitude et cela va engendrer des peurs.

Cela peut nécessiter de faire de nouveaux investissements alors que les fonds propres, la trésorerie manque justement. 

Et puis cela, nécessite de partager auprès de ses salariés si on en a ou de ses prestataires, de la communauté, des prospects le virage que l’on s’apprête à prendre. Pour moi, la transparence est essentielle. Et c’est ce que j’ai toujours fait. A chaque fois. Car le temps est notre bien le plus précieux. Par conséquent, j’aime ne pas perdre mon temps et j’affectionne de ne pas en faire perdre aux autres.

Pivoter son entreprise demande 2 qualités essentielles chez un·e chef·fe d’entreprise :

  • l’agilité (la capacité à d’apporter un changement avec légèreté et souplesse)
  • et la capacité de décider.

 

Que se passe t-il si on se refuse à pivoter son entreprise ?

On risque tout simplement de mettre la clé sous la porte ou de continuer d’être dans l’effort jusqu’à l’épuisement, le burn-out ou de finir sa vie avec des regrets en se lamentant sur son sort « Je n’ai pas assez profité de ma vie. », « Je n’ai pas profité de mes enfants … »

 

Donc c’est vraiment une décision stratégique cruciale.

D’où l’importance d’avoir un modèle économique établi, d’avoir une structure bien définie pour son entreprise et de créer de l’espace pour soi pour accueillir les réflexions et régulièrement se demander si le plaisir et le sens sont toujours au cœur de nos entreprises.

 

Prenons l’exemple de ce qui s’est passé au tout début de la pandémie.

Après la période de sidération, certain·e·s entrepreneur·e·s ont du prendre des décisions radicales pour passer le cap. Je pense principalement aux entreprises qui ont vocation à accueillir du public (en dehors des commerces dits essentiels). Ceux qui ont sortis leur épingle du jeu sont ceux qui ont réussi à pivoter leur entreprise. Ils se sont réinventés.

L’exemple que j’ai et que je trouve flagrant est l’entreprise The Family avec son co-fondateur très médiatique Oussama AMMAR. Il s’agit d’un incubateur dont le but est de promouvoir des startups principalement dans le numérique. Aujourd’hui, c’est plutôt devenu un fond d’investissement. Au moment de la crise, en 48h, ils ont décidé de digitaliser l’entreprise. Ils ont fermé les bureaux et ont décidé d’accompagner les entreprises à distance. Ils ont même créer un programme d’accompagnement en ligne. En juin 2020, pour faire face à la crise, la société a donc pris la décision de fermer ses bureaux parisiens, berlinois et londoniens pour adopter un modèle essentiellement en ligne

Pour ma part, mon entreprise étant déjà sur le web, je n’ai aucune difficulté financière, contrairement à d’autres coachs et accompagnements dans le mieux-être qui avaient pour habitude de recevoir leurs clients en présentiel.

Qu’est-ce qui peut pousser un·e entrepreneur·e à pivoter son activité ?

1) Un modèle économique qui ne satisfait plus 

Cela peut être une offre de service ou un produit qui ne trouve pas son marché. (Malgré les actions, les résultats financiers ne sont pas là.), cela peut être un fonctionnement interne trop lourd ce qui peut peser sur le mental de l’entrepreneur·e ou cela peut être le désir de s’adresser à une autre clientèle. 

2) On n’est plus aligné avec son entreprise

Perte de sens, de motivation, éparpillement… On s’est déconnecté de sa raison d’être et de la raison d’être de l’entreprise.

On a le sentiment que quoi que l’on fasse, les résultats ne sont pas au rendez-vous.

Lorsqu’on décide de pivoter son entreprise, c’est parce qu’on a pris conscience que quelque chose n’allait pas et qu’on décide de faire autrement pour renouer avec le plaisir, la motivation, le sens, le service et les résultats financiers, bien évidemment. 

On décide également de se leader à travers la peur (peur de l’inconnu, du jugement des autres, de se tromper à nouveau, …).

En effet, certains continueront de forcer, de faire l’autruche et décideront de ne pas prendre un virage qui parait pourtant inévitable.

Prenons l’exemple de Kodak. Te souviens-tu de ces appareils photos jetables ? Les fondateurs de cette institution ont jugé que le numérique n’était pas une chose sérieuse. Cela a causé la chute de cette entreprise.

Comment réussir à pivoter son entreprise ?

Je vais te partager ici ma propre expérience.

La toute première fois que j’ai pivoter mon entreprise, c’est lorsque j’ai changé radicalement de modèle économique et que j’ai compris ce que signifiait vraiment être une entrepreneure.

Lorsque je me suis lancée, je n’avais pas vraiment de structure d’entreprise. Je vendais mon temps et les résultats n’étaient clairement pas au rendez-vous malgré mes efforts et ma présence en ligne. Je m’adressais principalement aux mères de famille. Mais globalement, ce n’était pas très précis. Grâce à un premier investissement avec une coach d’affaires, j’ai opté pour un business model qui proposait de vendre, non pas des séances à la carte (ce qui n’est pas prédictible du tout) mais des programmes longs. J’ai retravaillé ma clientèle cible en profondeur et j’ai commencé à vendre des programmes en individuel d’un montant de 1 890 euros, je crois.

Et j’ai commencé à voir mes résultats stagner puis diminuer. Je mettais pourtant de cœur à l’ouvrage, pourtant. Mais ça ne fonctionnait plus.

 

Alors je me suis éloignée de mon entreprise pour comprendre ce qu’il se passait. Étant coach et ayant cette prédisposition à me poser les bonnes questions, j’ai compris très vite d’où venait le problème : je n’étais plus en phase avec ma cible. Je ne m’identifiais plus à la mère de famille qui cherchait à tout pris l’équilibre. Cela ne me parlait plus. Ce qui vibrait à l’intérieur de moi, c’était un autre message.  Étant donné que je ne vibrais plus avec ma cible, je ne l’attirais plus. C’est subtil. C’est invisible. Mais à partir du moment où j’ai changé mon message et ma promesse marketing, cela a changé pour moi. J’en ai donc informé ma communauté via une vidéo qui est d’ailleurs toujours disponible sur ma chaîne Youtube dans laquelle j’annonçais mon changement de positionnement. Pendant cette période, j’ai été soutenue par une coach.

 

Et aujourd’hui, je fais à nouveau pivoter mon entreprise. Comme pour la précédente fois, le signe que quelque chose doit changer, c’est que malgré mes actions, les résultats ne sont plus au rendez-vous. On pourrait parfaitement dire que c’est périodique, conjoncturel. Mais lorsqu’on est à l’écoute de soi, de ses besoins, de ses désirs d’âme, on sait lorsqu’il a désalignement. 

Si tu me suis depuis un moment, tu sais que cela fait plusieurs mois que j’en parle. Et effectivement, j’ai pris beaucoup de temps car j’ai fait un énorme travail d’introspection et de ré-alignement. J’aurai pu prendre peur car j’ai fait beaucoup moins d’action marketing : peur de manquer notamment. Aujourd’hui, j’ai suffisamment de confiance en moi et en mon entreprise pour ne pas tomber dans cette peur qui m’inciterait à être constamment dans le « faire ».

Or, c’est en étant en lien avec notre Essence que les choses changent. Pour faire mon pivot actuel, j’ai donc pris le temps et je me suis appuyée sur mes outils fétiches à savoir le référentiel de naissance, le human design, Succès Infini et le strengths Finder. J’ai été accompagnée sur la partie Design Humain par ma comparse Laure qui fait habituellement les thèmes HD de mes clientes en 1:1. 

Aujourd’hui, je suis en phase d’intégration de tout ce qui a pu m’être révélée. Au niveau de la structure de mon entreprise, il n’y a pas grand chose qui va changer. C’est surtout mon positionnement qui évolue davantage car je vais mettre davantage l’accent sur leadership centré sur l’humain. Mon travail reste centré sur la construction identitaire, l’alignement professionnel car c’est clairement ce pour quoi je suis faite… 

Travail identitaire du ou de la leader et travail identitaire de son entreprise. La structure est indispensable car c’est elle qui soutient l’Etre. 

Mais je vais maintenant davantage soutenir des leaders dans leur reconnexion et dans leur expansion, que se soit des leaders à la tête de leur (future) entreprise ou des leaders qui veulent œuvrer autrement au sein des entreprises qui les emploie. 

Prendre conscience de son potentiel est un formidable voyage.

Conclusion

J’ai partagé avec vous mon vécu et les coulisses des différents pivots que mon entreprise faite ces dernières années. N’hésite pas à me dire en commentaires si cela t’a plu, a partagé ton expérience et à me dire si tu penses le faire prochainement. 

Ton JOB ne te convient plus et tu es déterminée à trouver ta mission de vie et créer une entreprise à impact positif ? Réserve dès maintenant ta séance clarté offerte afin que nous puissions clarifier ta situation, définir les toutes premières actions pour concrétiser ton rêve et voir si je suis la bonne personne pour te guider.
👉 Clique ici pour rejoindre la communauté, des femmes et des hommes audacieux et déterminés à contribuer et apporter de la valeur pour rendre notre monde meilleur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

mini-cours OFFERT

VOTRE MINI-COURS OFFERT

Le business model durable et rentable qui vous correspond à 100% et qui vous permet d’avoir un impact positif.