Angers
contact@vanessaremignon.com

Comment rédiger un business plan précis en 7 étapes clés

Créer une entreprise alignée avec sa raison d'être

Comment rédiger un business plan précis en 7 étapes clés

comment-rediger-business-plan-7-etapes

Etablir un business plan est une étape essentielle dans votre projet de quitter le salariat pour devenir entrepreneure du changement. Que vous décidiez d’ouvrir un tiers-lieu ou d’accompagner les femmes à retrouver l’estime d’elles-même après un divorce douloureux ou les hommes à retrouver leur poids idéal, c’est le moyen idéal pour décrire clairement le fonctionnement de votre entreprise, de définir vos objectifs et d’élaborer une stratégie pour les atteindre..

Cela vous aidera à clarifier également votre vision.

Grâce à cet outil, vous allez réfléchir à votre clientèle cible (qui souhaitez-vous aider ?), votre offre de service, votre positionnement (comment se démarquer de la concurrence), votre stratégie marketing, vos canaux de distribution…

Le business plan : définition

Le business plan est un document comprenant deux parties principales : une partie textuelle et une partie chiffrée.

L’intérêt de le rédiger est d’avoir une clarté absolue sur son entreprise et les objectifs que l’on se fixe. C’est un outil qui sert également tout au long de la vie de l’entreprise soit pour se repositionner, soit pour faire évoluer son business model soit pour mettre en place un nouveau produit ou service etc.

C’est donc un document synthétique qui permet de présenter de manière simple et structurée votre entreprise. C’est une feuille de route qui donne un cap précis à l’entrepreneure et à son équipe si tel est le cas.

Il sert à vérifier la faisabilité de votre projet, à convaincre des investisseurs ou des banquiers 

On me demande souvent à quel moment il est opportun de le rédiger ? Je réponds qu’il faut au préalable faire son étude de marché, c’est-à-dire bien connaître sa clientèle cible, l’environnement, la concurrence et les produits et/ou services que l’on souhaite proposer avant de rédiger le business plan.

L’étude de marché est un élément du business plan.

Les étapes clés pour construire le meilleur business plan

La mission de votre entreprise et votre présentation personnelle

Quelle est la raison d’être de votre entreprise ? Quelle cause va t’elle servir ?

Les entreprises de demain sont les entreprises qui ont du sens. Elles agissent en totale congruence avec leur raison d’être. C’est leur moteur.

Cela rejoint très souvent sa propre mission de vie. Pourquoi souhaitez-vous entreprendre ? Qu’est-ce qui vous anime, vous enthousiasme ou vous donne l’envie de vous battre ? Quelle est votre raison d’être sur Terre ?

Il s’agit également d’étayer son parcours, de démontrer les connaissances, compétences et savoir-être acquis.

Dans cette partie, vous démontrez votre motivation et les soutiens dont vous disposer (humain, matériel, financier…).

 

 

OFFERT, votre mini-cours « Le business model qui me correspond à 100% ».

Le message de votre entreprise

Que souhaitez-vous apporter comme changement dans le monde ? Qui souhaitez-vous aider, soutenir, accompagner ?

Souhaitez-vous guider les demandeurs d’emploi à considérer le chômage comme une opportunité de grandir, de se développer et d’apprendre ? Voulez-vous faire changer les consciences sur la parentalité auprès des jeunes parents ? Désirez-vous que les bébés qui naissent aujourd’hui portent des vêtements en chanvre éthiques et biologiques (une plante qui nécessite très peu d’entretien et quasiment pas d’irrigation contrairement au coton).

Plus votre message sera clair et plus vous attirerez les bonnes personnes, celles pour qui votre produit ou votre offre correspond parfaitement et avec lesquelles vous prendrez grand plaisir à travailler.

Vous avez donc besoin de connaître votre clientèle cible sur le bout des doigts pour adapter votre message afin que celle-ci se sente concernée et comprise par vous.

 

Le marché cible

Vous avez besoin, ici, d’étayer de façon plus précise les personnes que vous souhaitez atteindre avec votre entreprise.

Il s’agit de répertorier des éléments démographiques, sociaux – professionnels, de comportements en tant que consommateurs…

Vous vous servirez ici d’une partie de votre étude de marché en brossant, notamment, le portrait de robot de votre clientèle cible, votre avatar.

Qui est-elle ? Quels sont ses problémes, frustrations, besoins ? Quels sont ses désirs ? Comment occupe t-elle son temps libre ? Que lit-elle comme livres ou magazines ? Quels sont ses comportements alimentaires ? Vit-elle en ville, à la campagne ? Utilise t-elle les transports en commun ou son véhicule personnelle ? Quel est son niveau de vie ? Quels sont ses objections à l’achat ? Etc.

Quelques chiffres ici seront appréciés.

La concurrence

A moins d’avoir une idée innovante, on se pose souvent la question de savoir comment on peut se différencier de la concurrence ? 
 
Je me suis moi-même posée la question à mes débuts et je me la pose régulièrement car en tant qu’entrepreneure, on peut être « copiée » ou on évolue très rapidement et lorsque l’on est au contact de son audience, on peut se rendre compte que l’on attire naturellement une certaine typologie de personnes.
 
Plusieurs éléments à envisager ici.
 
Tout d’abord, votre différenciation sur le marché que vous cibler se fera de part votre histoire.
Si vous avez bien intégré que le Digital est indispensable pour le développement de votre entreprise, vous avez également pu observer qu’Internet est un endroit très bruyant
 
Partager son histoire permet de créer des connexions.
 
C’est pourquoi j’invite mes clientes à écrire leur histoire… Mais pas n’importe comment ! Je les invite à écrire leur légende personnelle, à expliquer le point de bascule qui a tout changé dans leur vie.
 
Très souvent, ce sera un décès, une naissance, un divorce, un burn-out, une prise de conscience, une intuition… 
 
Si vous me suivez depuis un moment, vous savez que j’ai pour adage « il n’y a pas de hasard. Tout a un sens« .
 
Je vous invite donc à identifier, dans votre histoire personnelle, ce point de bascule. Quelles ont été vos difficultés ? Comment vous en êtes-vous sortie ? Quelles ont été vos prises de conscience ? Quel cheminement avez-vous fait pour en arriver là où vous en êtes aujourd’hui ? Pourquoi voulez-vous créer votre entreprise à impact positif ?
 
Partagez votre histoire afin d’attirer à vous les bonnes personnes, celles avec lesquelles vous prendrez grand plaisir à travailler et avec lesquelles vous aurez des résultats formidables.
 
comment-rediger-business-plan-7-etapes-cles

Le produit ou le service

Il s’agit de répondre à la question : « comment vais-je résoudre le problème de ma clientèle cible ? ». « Quelle valeur ajoutée vais-je apporter à la communauté que je souhaite soutenir grâce à mes produits ou services ? »
 
J’emploie ici le terme de produit dans son sens global. Cela vise bien évidemment les produits physiques ou numérique.
 
Lorsque l’on démarre, on entre très vite dans la spirale du quantitatif en voulant créer plusieurs offres ou plusieurs produits afin de satisfaire plus de monde.
 
C’est une erreur stratégique.
 
On prend cette voie car on a peur de ne pas gagner sa vie.
 
Or, en mettant votre focus sur un produit principal ou une offre principale, vous allez centrer votre message marketing autour de celui-ci. Votre message ne sera pas dilué. Et lorsque l’on sait qu’un message a besoin d’être vu, lu ou entendu plusieurs fois afin qu’il produise un impact et qu’il conduise une personne à devenir acheteuse, cela prend tout son sens.
 
Cela ne veut pas dire que vous ne pouvez pas avoir d’autres produits ou services à côté. Mais je vous conseille vivement de structurer votre entreprise autour d’un seul produit ou d’une seule offre.
 
L’autre intérêt de fonctionner ainsi, c’est que vous allez devenir experte dans votre domaine.
 
Et les gens sont prêts à payer plus cher pour un expert plutôt qu’un généraliste.
 
Je vous invite alors à identifier le produit ou le service qui sera pour vous la priorité. Décrivez-le et précisez-en les résultats et l’impact pour votre clientèle cible.
 
Quelques exemples pour vous aider :
 
– Avoir l’esprit plus clair, plus léger une fois que la maison a été désencombrée. 
– Se sentir belle et accepter son corps tel qu’il est,
– Se lever chaque matin avec envie, enthousiasme et motivation à l’idée d’aller au travail,
– Retrouver une communication sereine et paisible avec ses enfants,
– Prendre du plaisir en famille dans un endroit cosy et chaleureux autour d’un repas gourmand, végan, réalisés avec des produits bio et locaux.
 

La stratégie de visibilité

Il s’agit ici de s’attarder sur votre marketing et la vente.

Comment allez-vous établir le contact avec votre clientèle cible ? Et comment allez-vous faire pour qu’un prospect devienne un client ?
 

En connaissant parfaitement votre clientèle cible, vous saurez où la trouver, et donc où communiquer.

Vous allez ainsi réfléchir à la façon dont les gens découvriront votre entreprise, vos produits, vos services et quelle stratégie vous allez mettre en place pour établir le contact avec ces personnes et comment vous allez procéder pour les transformer en clients.  

Au démarrage, ce n’est pas forcément évident. Vous vous poserez sûrement de nombreuses questions. Et c’est normal. C’est OK. Sachez que votre stratégie évoluera au fur et à mesure que vous avancerez et que vous serez en contact avec votre communauté.

C’est qui est important, ici, c’est de vous définir une feuille de route stratégique qui vous permettra de savoir quoi faire, quand le faire et comment le faire. Vous éviterez ainsi l’éparpillement et donc la perte de temps, d’énergie et d’argent.

 

Les projections financières

Vous aurez besoin de vous demander comment vous allez financer votre projet (dans sa globalité), que se soit en terme de formations, d’accompagnements, de subsistances (loyer, charges fixes, alimentation…), de charges de structures si vous prenez un local, par exemple…

Les sources sont multiples : allocations chômage, économies personnelles, prêts et subventions (banque, collectivités territoriales, associations, mécènes…), investisseurs etc.

Je constate que les gens ont souvent des a priori sur leur capacité à financer leur rêve. Il est donc important, pendant un mois, par exemple, de noter dans un petit carnet toutes vos dépenses. Vous vous rendrez vite compte qu’il y a souvent des dépenses qui sont inutiles, qui ne relèvent pas d’une consommation consciente.

Nous avons toujours des leviers d’action. Mais parfois la peur, la honte ou la culpabilité nous empêchent de les envisager. Au cours de mon aventure entrepreneuriale, j’ai été amenée à emprunter de l’argent à mon mari, à mes parents, à vendre des actions et à utiliser toutes mes économies. Si je n’avais pas mis mon égo de côté, je serai très probablement retournée au salariat !

Je vous invite donc ici à lister tous les moyens dont vous disposez pour concrétiser votre projet.

Ensuite, vous allez devoir établir un prévisionnel de chiffre d’affaires. Ce n’est pas une partie évidente et c’est loin d’être une science exacte car de nombreux facteurs peuvent entrer en ligne de compte. Toutefois, cela vous donnera une idée de la tarification que vous devez pratiquer et du nombre de clients que vous devez avoir. 

Si vous êtes en création d’activité et que vous n’avez pas de chiffre d’affaires, je vous invite à vous fixer un objectif financier annuel à 5 ans puis à 1 an. 

Pour l’année de votre lancement, fixez-vous un objectif annuel ainsi que des objectifs à 90 jours. Pour rappel un objectif doit être SMART. Vous allez ainsi répondre aux questions : à combien de personnes ai-je besoin d’interagir (sachant que toutes ne deviendront pas vos clients) ? Sur quelle offre ou produit vais-je le plus communiquer ? Quel tarif dois-je pratiquer ? De combien de clients ai-je besoin pour atteindre mes objectifs financiers ? 

Conclusion, un business plan est avant tout un outil pour soi

Le business plan peut sembler être une montagne pour de nombreuses aspirantes entrepreneures du changement. Mais selon votre projet, vous n’aurez pas besoin d’étayer les informations avec une précision chirurgicale. Si vous n’avez pas besoin de faire appel à des investisseurs ou de demander l’obtention d’un prêt, votre démarche peut parfaitement être allégée. Ce qui importe, c’est d’établir ce document pour soi, pour se conforter dans la rentabilité de son projet et d’avoir une vision, un plan d’action pour avancer de façon efficace.

Par ailleurs, vous aurez peut-être envie d’y rajouter des informations comme l’organisation et la gestion de votre entreprise si vous êtes plusieurs associés ou si avez une équipe (les fonctions, la répartition des tâches…). Vous êtes la plus à même de savoir si qui est important pour vous et votre entreprise.

Toutefois, ne vous noyez pas sous un tas d’information. Faites simple au démarrage. Ne retenez que les informations qui vous semblent les plus pertinentes. Plus vous ferez simple et plus votre organisation au quotidien sera simple, percutante et efficace.

 

Photo by Helloquence on Unsplash

Votre JOB ne vous convient plus et vous êtes déterminée à trouver votre mission de vie et créer une entreprise à impact positif ? Réservez dès maintenant votre séance clarté offerte afin que nous puissions clarifier votre situation et définir les toutes premières actions pour concrétiser votre rêve.

👉 Cliquez ici pour rejoindre la communauté, des femmes et des hommes audacieux et déterminés à contribuer et apporter de la valeur pour rendre notre monde meilleur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

mini-cours OFFERT

VOTRE MINI-COURS OFFERT

Le business model durable et rentable qui vous correspond à 100% et qui vous permet d’avoir un impact positif.