Angers
contact@vanessaremignon.com

Syndrome de l’objet brillant | Comment ne pas se laisser se distraire ?

Syndrome de l’objet brillant | Comment ne pas se laisser se distraire ?

syndrome-objet-brillant-ne-pas-se-laisser-distraire

Nous vivons dans mon monde de distraction où nous pouvons facilement être distrait et toucher par le syndrome de l’objet brillant. Il est donc souvent bien difficile de garder le cap sur nos objectifs personnels et professionnels.

Happer par la nouveauté et les opportunités, nous pouvons nous laisser séduire et donc distraire. 

Est-ce une mauvaise chose ? Non, pas forcément. Mais ayez en conscience que toute opportunité, quelle qu’elle soit n’est pas toujours une bonne opportunité pour nous, en fonction de comment nous fonctionnons et de là où nous en sommes dans notre vie.

Dans le monde de l’entrepreneuriat, les distractions sont très nombreuses. 

Vous avez tendance à courir plusieurs lièvres à la fois ? Vous êtes une adepte des nouveautés et des effets de mode ? Vous avez tendance à commencer plusieurs projets sans aller au bout ? Vous êtes probablement sensible aux objets brillants.

Alors qu’est-ce que le syndrome de l’objet brillant ou Shiny Object Syndrome ? Quelles en sont les causes et les conséquences ? En quoi cela nous empêche t’il d’atteindre nos objectifs ? Et commencer développer notre état d’esprit et notre confiance en soi pour ne pas se laisser distraire et s’éparpiller ?

Disponible également sur l’une des plateformes suivantes :

– Spotify

Anchor

– Soundcloud

– Google Podcast

1. Qu’est-ce que le Syndrome de l’Objet Brillant ?

C’est clairement la maladie de la distraction. Ce n’est pas une pathologie. Ce n’est pas médical. Mais c’est un langage courant qu’on a l’habitude d’utiliser dans le milieu de l’entrepreneuriat. C’est vrai qu’en fait ce concept du syndrome de l’objet brillant, on l’entend beaucoup dans l’entrepreneuriat. Mais en fait, il est valable pour d’autres contextes ou situations. (par exemple : la reconversion professionnelle)

Ce sont des opportunités ou des potentiels. Le syndrome de l’objet brillant, c’est une idée ou une tendance. En fait, tu auras tendance à te distraire si cet objet ou cette opportunité ne te sert pas dans une stratégie beaucoup plus globale. Surtout dans une stratégie qui s’insère dans un cap, un objectif ou une direction qu’on s’est fixé. (aussi bien d’un point de vue personnel que professionnel)

Je vois tellement de femmes qui se laissent happer par des nouvelles idées, des nouvelles connaissances, des nouvelles formations, etc. À un moment donné, elles perdent vraiment le fil de la réflexion. Et de ce fait qu’est-ce qu’il se passe ? Et bien elle sont distraites et s’éparpillent. 

Alors je te rassure ! Si aujourd’hui, tu es sur la voie de l‘entrepreneuriat, que tu es en train de te lancer ou éventuellement que tu es tout juste lancé, je dois te dire qu’on est tous tombé à un moment donné dans le panneau de l’objet brillant. C’est vraiment ce truc là de l’opportunité ! On est vraiment attiré par ce truc là parce qu’on se dit “ Waouh ! C’est vraiment la solution que j’attendais. » Mais attention, parfois ce n’est pas la solution qui nous convient.

Je te laisse aller écouter mon podcast si tu veux un exemple d’objet brillant dont j’ai eu l’expérience quelques jours avant l’enregistrement.

Dans cet exemple, je me suis dit à un moment donné, c’est une superbe opportunité mais est-ce que cette opportunité là s’insère aujourd’hui véritablement dans ma stratégie, dans mes objectifs par rapport à là où j’en suis aujourd’hui. J’ai pris le temps de la réflexion. Puis je lui ai répondu que c’était un très bel objet brillant et que je préférerais m’en éloigner.

C’est vraiment l’opportunité qui nous fait briller les yeux, battre notre cœur. C’est vraiment super. Mais d’un autre côté, c’est vraiment prendre un temps de recul et ne pas se laisser happer par cette toute première impression, ce tout premier sentiment, cette première émotion agréable que l’on peut ressentir. 

 

2. Pourquoi sommes-nous attirés par ce genre d’objet brillant ?

La peur de passer à côté d’une opportunité

Cela va être vraiment la peur de rater quelque chose ou la peur de passer à côté d’un effet de mode.

On va se ruer sur cette nouvelle stratégie marketing, sur cette nouvelle méthode ou connaissance. Parce que derrière, on a peur de rater le truc. 

Et ce qui est très drôle, c’est le constat que j’ai fait en travaillant sur l’enregistrement de l’épisode du podcast associé à cet article. Dans celui-ci, je parle beaucoup de moules, de cases … Et qu’aujourd’hui on sent qu’on étouffe. On a vraiment la sensation que dans nos vies, on est comme dans un moule, dans une case. On a juste envie de s’extirper de ce truc-là pour être simplement nous, de pouvoir exprimer pleinement notre personnalité, notre personne, notre individualité.

Et quand on est happé par cet objet brillant, c’est souvent parce que dans notre environnement, on voit plein de personnes qui font ce truc-là où qui ont cet cet objet-là. Et on se dit : “Mince si moi je ne l’ai pas, je ne suis pas comme tout le monde.” De ce fait, on va faire en sorte de l’obtenir, pour faire comme tout le monde. Et c’est là où c’est extrêmement intéressant par rapport à l’observation qu’on peut faire de nos propres comportements. 

On se dit : “Aujourd’hui dans ma vie je me sens coincée. J’ai vraiment l’impression d’être dans un moule. Je veux sortir de ce truc là. » De plus, on est tellement dans un monde de distraction, qu’on se dit que « si je n’ai pas l’abonnement Netflix comme tout le monde, je vais sûrement passer à côté de quelque chose. » Mais attention peut-être que c’est une réelle opportunité qui s’inscrit pour toi dans une dynamique, dans un objectif de vie, de développement, de loisirs. Mais si ce n’est pas le cas, il va être important de s’en éloigner. 

 

Ne pas avoir déterminer précisément sa raison d’être.

Comme on est dans le flou, on est à la merci de toutes ces distractions, de toutes ces choses qui miroitent dans notre environnement, sur les réseaux sociaux et qui font qu’à un moment donné, on se fait avoir.

Et pour celles qui veulent aujourd’hui vraiment se lancer dans l’entrepreneuriat, il y a une particularité. Quand on est entrepreneure, on aime être dans l’action, avoir de nouvelles idées, être dans de nouveaux projets, être vraiment dans ce côté créatif. C’est vraiment ce truc-là de nourrir notre créativité par le biais d’avoir de nouvelles idées, de mettre en place de nouveaux projets. Parce qu’on a à cœur d’apporter de la valeur à notre communauté.  Par voie annexe, c’est sûr que si on a un nouveau projet, produit ou service, inéluctablement ça veut dire possiblement de nouveaux clients et donc du chiffre d’affaires. Donc cette façon de faire, elle est extrêmement positive.  C’est vraiment le propre de l’entrepreneur d’être réactif, de saisir les bonnes opportunités pour son business. Par contre, il y a le mauvais côté de ce type de fonctionnement qui va être l’impulsivité. C’est-à-dire qu’on va agir trop rapidement, sans vraiment avoir pris le temps de la réflexion. (et même de la consultation si on a un associé ou une équipe) 

Cela va être aussi important de vérifier que, par exemple, cet objet brillant, cette opportunité qui miroite dans ton champ de vision est quelque chose d’opportun ou pas. Quand on est dans l’impulsivité, on va se dire “Super ! Je le fais. Je me lance et je vais tenter le truc”. Mais du coup ce n’est peut-être pas une bonne opportunité pour toi. Donc, attention à cette distinction à faire entre saisir vraiment les bonnes opportunités pour son business et être trop dans l’impulsivité par rapport à une opportunité qui pourrait ne pas être une bonne opportunité pour soi. C’est vraiment ce point de vigilance à avoir par rapport à cette expression “Courir plusieurs lièvres à la fois.” C’est exactement ça. À être sur plusieurs projets en même temps, à vouloir tout faire en même temps, on risque de s’épuiser et de perdre en énergie et en motivation. C’est là où on perd le cap, la direction qu’on a décidé de prendre pour son entreprise. C’est vraiment important d’être très vigilant sur ce point.

OFFERT,

Votre mini-cours « Trouver le business model durable & profitable qui me correspond à 100% »

3. Quelles sont les conséquences du syndrome de l’objet brillant ?

Incapacité à terminer ce qu’on a déjà commencé

C’est tout simplement notre incapacité à terminer ce qu’on a déjà commencé et donc de ne pas atteindre nos objectifs. 

Prenons l’exemple de quelqu’un qui lance son entreprise à impact positif et qui se dit : “J’ai envie de prendre comme canal de communication, Instagram. J’ai vraiment envie d’être sur ce réseau social. Et j’ai vraiment envie d’optimiser ce réseau-là. »

Pendant deux ou trois mois, on va publier tous les jours. On va y mettre du cœur à l’ouvrage. Mais on va se rendre compte que les résultats tardent à arriver. Puis on va voir passer une publicité Instagram sur une nouvelle stratégie miraculeuse. On voit les témoignages, que pour plein de personnes ça fonctionne. Qu’est-ce qui se passe ? On va dire “Super, dans ce cas-là je vais faire ça ! Parce que j’ai vraiment l’impression que ça fonctionne.” Cela arrive avec les entrepreneurs débutants mais ça arrive aussi pour des entrepreneurs avancés. On ne se donne pas la chance de devenir excellent dans une tâche, dans un seul domaine. Et donc on perd vite patience. Nous sommes des êtres d’impatience. C’est rare que j’entende : “Moi je suis patiente. Les choses vont se faire tranquillement”. Souvent quand on est engagé, on veut que les résultats arrivent rapidement. Ce qu’il faut savoir c’est que certaines stratégies marketing peuvent prendre du temps et demander de la persévérance et de l’engagement. Et souvent on perd ce truc là assez rapidement. On ne se donne pas la chance d’atteindre les résultats escomptés. Quand on est face à ces opportunités, à ces fameux objets brillants, on peut dire que c’est le moment. On ne se laisse pas la chance de réussir ce qu’on avait entamé dès le départ.  On se dit “ça marche pas, je vais tenter autre chose”. Alors que peut-être que si on avait poussé ce truc là encore deux mois, les résultats seraient arrivés. 

C’est vraiment important d’en avoir conscience et de se laisser la chance de réussir dans un seul domaine. Après bien évidemment, à un moment donné, il faut aussi savoir mettre la jauge au bon endroit. “Là ça fait des mois que je fais la même chose et que ça ne fonctionne pas, peut-être que ce n’était pas la bonne stratégie.” Mais il faut vraiment se laisser la chance d’aller au bout de ce qu’on a commencé pour obtenir les résultats. Donc quand on se lance dans l’entrepreneuriat,  moi encore la première, je me suis laissée appeler de très nombreuses fois. C’est vraiment parce qu’on recherche un peu la solution miracle car ça ne fonctionne pas. Il n’y a pas de stratégie, de mode de fonctionnement, de stratégie marketing qui va pouvoir vraiment se dupliquer de A à Z et qui va fonctionner parfaitement pour tout le monde. Ce n’est pas vrai. On fonctionne tous de façon totalement différente. C’est à nous de mettre la bonne dose au bon endroit. 

Je t’invite si tu es visuel à visualiser un rouage. Tu vois, les rouages s’imbriquent. Des fois, on a besoin de mettre un petit peu d’huile à cet endroit. Des fois, on a besoin de de visser à cet endroit-là, de dévisser un autre pour que la mécanique fonctionne parfaitement.

L’entrepreneuriat, c’est exactement la même chose. Tu vas avoir besoin dans ta stratégie globale d’ajuster à un endroit ou à un autre pour que les résultats arrivent. Nous sommes aujourd’hui dans un monde de distractions. Ces fameux objets brillants, tu vas en trouver à la pelle. Donc c’est vraiment important d’être très vigilant là-dessus. 

Perte de productivité et d’énergie face à la distraction de cet objet brillant 

Tu vas voir cet objet brillant, tu vas dire “Super. C’est sûrement la solution miracle, le truc dont j’ai besoin. Je saisis cette opportunité là.” Tu vas être dedans. Tu vas mettre de l’énergie, du temps et de la motivation aussi pour quelque chose qui peut-être ne sera pas une bonne opportunité pour toi. Cela veut dire qu’à un moment donné, tu auras mis de l’énergie et du temps là où il ne fallait pas.  

La conséquence annexe à ce truc-là, c’est l’argent. Quand tu vois, par exemple, une nouvelle méthode ou une nouvelle stratégie marketing qui va te permettre de trouver très facilement tes premiers clients, tu vas être dans l’acquisition de nouvelles connaissances et/ou compétences. Donc, tu vas investir. Tu vas mettre de l’argent. Mais si après coup tu te rends compte que cette stratégie ou connaissance finalement ne te correspond pas. Et bien tu auras fait un mauvais investissement. Et en plus, tu auras perdu du temps. 

4. 4 conseils pour garder le cap et s’éloigner de ce syndrome de l’objet brillant

1. Découvre vraiment qui tu es et surtout comment tu fonctionnes 

C’est vraiment un point important. Tu découvres que tu es douée à l’oral. Tu t’exprimes clairement avec aisance et même ton entourage te le dit. Tu sais vraiment bien raconter les histoires. Donc peu importe ton futur projet entrepreneurial, probablement que le support de communication le plus pertinent pour toi, ce sera tout ce qui est oral. (le podcast ou la vidéo)

Ensuite, tu vas ne pas perdre le focus sur ta clientèle. Tu vas venir le valider avec ta clientèle cible. C’est sûr que si toi tu adores le podcast et que tu as vraiment envie de te lancer dans le podcast et que ta clientèle cible, elle n’écoute jamais de podcast, ça ne sert à rien. Parce que c’est vraiment entre qui je suis moi, pourquoi je suis douée, comment je fonctionne et les attentes, les appétence, les comportements aussi d’achat et de loisirs de ta clientèle cible. C’est vraiment le combo gagnant. C’est vraiment la première chose que tu dois absolument garder en tête. 

2. Fais le tri dans tes abonnements pour contrer ce syndrome de l’objet brillant

Je fais régulièrement le tri. Mais comme je suis une grande curieuse, je peux aussi facilement me laisser embarquer par d’autres entrepreneurs ou d’autres enseignants. On se retrouve vite avec des boites mails surchargées avec plein de newsletters. Et du coup, possiblement, plein d’objets brillants. Ce qui va être important, c’est vraiment de limiter tout ça et de faire un tri dans ta boîte mail. C’est bien de se dire “Je m’étais inscrite à la newsletter de telle personne mais au final je lis un mail une fois sur 5. Je ne suis pas sûr que ce soit vraiment quelque chose qui m’intéresse.” Je fais vraiment le tri pour ne garder que les personnes qui m’inspirent vraiment, qui m’apportent de la valeur ou des choses qui répondent vraiment à mon besoin. Tout le reste, il faut le supprimer et vraiment limiter les abonnements aux newsletters. C’est valable pour les mails mais aussi pour les réseaux sociaux.

3. Comprends que toutes les tendances ne sont pas bonnes pour toi 

Encore une fois, l’impulsivité, ce n’est clairement pas la chose qu’il faut alimenter lorsqu’on désire créer une entreprise et la développer. Face à ce fameux objet brillant, il faut vraiment prendre un temps de réflexion. Se demander si cette opportunité est bonne pour toi. Est-ce que c’est un bon match ? Est-ce que ça va réellement servir nos objectifs pro ou perso ? Et est-ce qu’on a aussi la motivation et l’énergie suffisantes pour s’engager dans ce dans ce nouveau projet ou cette nouvelle stratégie ?

L’autre question aussi que tu peux te demander face à cette opportunité là, c’est “Est-ce que le fait de te lancer dedans, c’est quelque chose qui dépeint la peur ou est-ce que c’est quelque chose qui est guidé par un désir profond une excitation ?” Si face à cette nouvelle connaissance, cette nouvelle formation puissante, tu as plus la peur de rater quelque chose ou la peur d’échouer si tu ne le fais pas, ce n’est pas bon signe. En règle générale, une décision prise sur la peur n’est jamais une bonne décision. Par contre, si tu sens monter en toi plus une énergie d’excitation, d’enthousiasme, de motivation, peut-être que cet objet brillant n’est pas forcément un objet brillant. Mais c’est plutôt une bonne opportunité pour toi. Donc c’est vraiment important d’être au clair en amont avec toi sur ta stratégie, la direction que tu as envie de prendre, ce que tu as envie d’apporter au monde, comment tu veux contribuer. Ainsi tu verras si cette opportunité là s’insère vraiment dans stratégie globale.

Si ce n’est pas le cas, il faut l’éliminer. Ce n’est vraiment pas une opportunité pour toi.

4. Sors de la comparaison 

C’est difficile de sortir de la comparaison. Mais quand on se lance dans l’entrepreneuriat, qu’on est prêt ou qu’on a une présence sur les réseaux sociaux, on regarde ce que font les autres, nos concurrentes. On peut avoir tendance à se comparer. C’est totalement humain. D’où l’importance de faire un travail sur soi-même. C’est vraiment utile d’être dans la réassurance. Il est vraiment dans la conscience de soi. Mais ça va être important de sortir de cette comparaison. Parce que, encore une fois, derrière ce syndrome de l’objet brillant, se cache la peur de rater quelque chose, de passer à côté de quelque chose (la peur de mettre en échec son entreprise aussi) si on ne saisit pas cette opportunité. Cette opportunité, je le rappelle, n’est peut être pas une bonne opportunité pour toi. Donc on va regarder ce que font les autres, on va regarder telle stratégie, comment elle fonctionne, comment elle communique. On va pouvoir se réapproprier ces trucs-là. Mais si on se réapproprie ces choses-là telle quel, ça risque effectivement de ne pas fonctionner. On fonctionne tous différemment. Encore une fois, il n’y a pas de recette miracle. 

C’est vraiment important d’être à l’écoute de soi, de ce qui nous fait plaisir et de rester dans le cadre, dans la direction qu’on a décidé pour notre entreprise. Sachant que notre entreprise a pour finalité de contribuer, d’apporter quelque chose au monde. Et ça c’est vraiment important lorsqu’on est au clair sur qui on est, sur comment on fonctionne, sur ce qui nous anime profondément. En fait, il n’y a plus lieu de se comparer aux autres. Parce qu’on est très au clair. C’est vraiment important de l’intégrer et de l’assimiler. Plus on est en confiance avec soi-même et avec ce qu’on apporte pour le monde, plus on saura s’éloigner de ces fameux objets brillants. Ainsi, tu ne souffriras plus de ce fameux syndrome de l’objet brillant.

Votre JOB ne vous convient plus et vous êtes déterminée à trouver votre mission de vie et créer une entreprise à impact positif ? Réservez dès maintenant votre séance clarté offerte afin que nous puissions clarifier votre situation, définir les toutes premières actions pour concrétiser votre rêve et voir si je suis la bonne personne pour vous guider.

👉 Cliquez ici pour rejoindre la communauté, des femmes et des hommes audacieux et déterminés à contribuer et apporter de la valeur pour rendre notre monde meilleur.

syndrome-objet-brillant
syndrome-objet-brillant-comment-faire-face

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

mini-cours OFFERT

VOTRE MINI-COURS OFFERT

Le business model durable et rentable qui vous correspond à 100% et qui vous permet d’avoir un impact positif.