Angers
contact@vanessaremignon.com

6 stratégies pour dépasser la peur de ne pas être à la hauteur au travail

6 stratégies pour dépasser la peur de ne pas être à la hauteur au travail

la peur de ne pas être à la hauteur au travail

Souvent, vous me partagez cette petite phrase “j’ai peur de ne pas être à la hauteur”, “j’ai peur de ne pas y arriver”.

 

En gros, vous m’avouez à demi-mots que vous avez le sentiment d’être nul·le, ce qui est loin d’être agréable. Et c’est surtout un sacré handicap lorsqu’on décide de se réinventer professionnellement pour (re)mettre du sens dans sa vie,du fun, du plaisir, de l’impact et de l’équilibre !

 

Derrière ce “pas à la hauteur”, vous sous-entendez que vous n’êtes pas “assez”.

  • Pas assez bon ou bonne pour atteindre vos objectifs, 
  • Pas assez pour croire que vous pouvez créer et vivre de ce job idéal…
  • Pas assez pour faire le grand saut,
  • Pas assez intelligent·e,
  • Pas assez doué·e,
  • Pas assez légitime pour se lancer dans cette nouvelle voie professionnelle,
  • Pas assez productive, organisé·e,

 

Cela crée de l’anxiété car nous doutons et remettons en question constamment nos capacités.

 

Cela peut même créer un sentiment de panique !

 

Cette pensée est insidieuse car lorsqu’elle surgit, elle va directement nous stopper. 

 

Alors nous n’agirons pas par peur d’être confirmé·e dans ce que nous ressentons et pensons de nous-même à savoir “que nous ne sommes pas capables”.

 

En toile de fond, nous avons peur d’échouer et nous avons peur d’être jugé·e·s. Voici les 2 peurs fondamentales qui nous retiennent en arrière !

Alors au lieu de nous frotter à cette peur en essayant, on reste dans le statu quo ou alors on ne pose pas franchement les bonnes actions car on a peur d’échouer et/ou d’être jugé·e·s.

Disponible également sur l’une des plateformes suivantes :

Apple Podcast

– Spotify

Anchor

– Google Podcast 

Que signifie vraiment “la peur de ne pas être à la hauteur” ?

“A la hauteur”, par rapport à quoi, à qui ? Et c’est comment d’être la hauteur ? Comment pouvons-nous dire que notre collègue, notre voisine ou notre meilleure ami est “à la hauteur” ?

 

Elle est étrange cette expression car elle ne précise pas la mesure à atteindre ! C’est quoi la “hauteur” ? Quel est l’indicateur qui nous indique que nous sommes à la hauteur ou pas ?

 

En fait, nous nous fixons une limite ou une norme qui est totalement abstraite et qui n’a aucun fondement concret.

Ce n’est qu’une appréciation mentale qui n’a pas de fondement.

 

Nous nous racontons des histoires sur nos capacités à…

 

Toutes ces pensées qui nous assaillent n’ont qu’un seul objectif : créer la confusion et le doute pour nous garder soigneusement dans notre zone de confort et nous éviter ainsi de ressentir la douleur ou la souffrance d’émotions désagréables.

D’où vient cette pensée “j’ai peur de ne pas être à la hauteur”

Cette façon de se considérer note tout simplement un manque d’estime personnelle

Une personne qui a conscience de sa valeur, qui est dans l’acceptation pleine et entière de sa personne ne se demandera pas si elle est à la hauteur. Elle se mettra en mouvement. Tout simplement parce qu’elle est guidée par la croyance “qu’elle le vaut”, “qu’elle est parfaitement capable” etc.

Et il y a plusieurs raisons qui peuvent mener à ce sentiment de ne pas être “à la hauteur”. Nous avons tous et toutes notre propre histoire de vie.

Toutefois, j’en ai repéré deux qui reviennent souvent chez mes clientes.

A) Vous vous comparez constamment aux autres

C’est ce que vous me partagez aussi souvent… Vous observez celles et ceux qui ont fait le grand saut, qui vous montrent, notamment, sur la toile le plaisir qu’ils ressentent chaque jour de leur vie à faire ce qu’ils font.

Et cela peut être une habitude. Peut-être avez-vous pris l’habitude depuis le collège ou la primaire de vous comparer à vos camarades : celle qui est populaire, celle à qui tout réussit, celle qui voyage tous les étés à l’étranger, celle qui n’a pas de poils aux jambes etc…

Sérieusement, ma fille aînée à 11 ans et j’observe à quel point la comparaison est présente dans son monde.

Encore une fois, les médias sociaux ont leur part de responsabilité car trop souvent, on ne montre une réalité biaisée.

Car ces personnes à qui, peut-être, tout réussi, ont elles aussi, commencé quelque part. Et ça, trop souvent on l’oublie.

Nous commençons tous au point zéro.

Or, nous sommes TOUS UNIQUES. Nous avons tous des choses à expérimenter sur cette Terre pour grandir et évoluer.

La comparaison n’a donc aucune utilité.

B) Vous avez de grandes attentes vis-à-vis de vous-même.

Le perfectionnisme peut nous conduire à ne pas agir ou à repousser  le moment d’agir parce que nous considérons nos actions et nos résultats comme n’étant “pas assez”. Le perfectionnisme est un trait de personnalité qui nous pousse à tenir des normes très élevées. 

Et dans une société où par l’intermédiaire des médias sociaux, où l’on prône le luxe, la surconsommation, la vie et les corps parfaits, on peut facilement se laisser rattrapper par ce trait de personnalité.

Or, comme le dit si bien Brené Brown dans son ouvrage “la grâce de l’imperfection” : “le perfectionnisme est autodestructeur simplement parce que la perfection n’existe pas.”

J’aimerais aller un peu plus loin sur cette notion car peut-être souffrez-vous de la peur de l’imperfection, autrement appelée l’Atélophobie, qui est une peur obsessionnelle de l’imperfection. Vous aurez alors tendance à éviter les situations dans lesquelles vous pouvez potentiellement faire des erreurs, échouer. 

C’est une véritable peur des défauts. C’est une phobie, ce qui induit des troubles anxieux. 

Si c’est le cas, il est important de demander de l’aide auprès d’un psychologue, psychiatre ou thérapeute.

Comment dépasser la peur de ne pas être à la hauteur ?

A) Vous n’êtes ni vos pensées ni vos émotions

Lorsque cette pensée surgit, rappelez-vous que vous n’êtes pas vos pensées au même titre que vous n’êtes pas vos émotions. Vos pensées sont de simples constructions mentales que vous pouvez changer, transformer.

Vos émotions sont des messagères de votre âme. Elles indiquent que quelque chose se déroule parfaitement si elles sont agréables ou que quelque chose doit être écouté, compris et transcender si elles sont désagréables. 

B) Rappelez-vous vos réussites et vos victoires passées, même les plus petites

Au lieu de vous comparer à celles et ceux qui sont plus loin que vous sur le chemin, comparez-vous plutôt à celle ou celui que vous étiez quelques années en arrière ou même juste l’année dernière.

Les femmes et les hommes qui me suivent, ont emprunté la voie de l’éveil spirituel et du développement personnel depuis plusieurs années. 

Si vous êtes en chemin et que vous implémentez ce que vous apprenez, alors il est certain que vous avez grandi et qu’aujourd’hui, vous êtes un·e meilleur·e humain·e.

Prenez le temps de noter dans un carnet de bord ou un journal intime tous les petits changements et toutes les réussites que vous avez accompli.

Le seul point de comparaison doit être vous-même.

C) Apprenez l’art d’être gentil·le avec vous-même.

N’avez-vous pas remarqué à quel point nous sommes doué·e·s pour nous rabaisser ? Nous nous infligeons des mots que nous ne prononcerions même pas à notre meilleur·e ami·e !

Lorsque vous prenez conscience que vous êtes en train de vous critiquer, de vous rabaisser, changez votre focus

Orientez vos pensées vers ce qui peut élever votre énergie.

Etre bien avec vous-même, vous sentir bien avec vous-même est la voie de votre succès.

Au lieu de vous considérer comme “n’étant pas à la hauteur”, “pas assez”, soyez dans la compassion vis-à-vis de vous-même.

D) Identifiez ce que vous attendez VRAIMENT en termes de succès et de réussites

A y regarder de plus près, nous avons tous et toutes notre propre définition du succès. Lorsque nous nous comparons aux autres, nous avons le sentiment que ce que les autres ont accompli est une réussite, un succès. Mais est-ce VRAIMENT ce que l’on veut pour notre vie ?

 

A mon sens, il est important de se questionner.

 

Car derrière la réussite, le succès, il y a un engagement fort, des sacrifices, des inconforts et des échecs.

 

Sommes-nous toutes et tous prêts à embrasser les inconvénients du succès tel qu’on nous le vend dans les médias et les réseaux sociaux ?

 

Je n’en suis pas certaine.

 

Honnêtement, certains succès et certaines réussites ne me font clairement pas rêver !

 

Le succès peut signifier beaucoup de choses différentes.

 

Nous n’avons pas tous et toutes les mêmes ambitions. Se questionner en toute transparence sur ce que nous voulons vraiment pour notre vie pour nous sentir joyeux est donc une étape clé pour arrêter de se sentir “pas à la hauteur”.

E) Entourez-vous du soutien nécessaire

Le meilleur moyen pour atteindre nos objectifs de vie est d’être entouré·e·s par des personnes qui partagent les mêmes ambitions que nous ou qui peuvent nous comprendre.

 

Vous ne vous sentez pas à la hauteur de quitter votre job salarié pour devenir entrepreneur·e ? Autorisez-vous à rechercher le soutien dont vous avez besoin pour dépasser vos doutes, vos peurs et vos interrogations.

 

Vous ne vous sentez pas à la hauteur de cette première mission en tant qu’entrepreneur·e ? De quoi avez-vous besoin pour vous sentir, peut-être, plus légitime ? D’acquérir une nouvelle compétence ou, peut-être, déléguer une partie de cette mission à quelqu’un d’expérience ?

 

Vous avez peur de ne pas être à la hauteur en tant qu’entrepreneur·e ? Faites appel à un coach pour vous soutenir dans l’atteinte de vos objectifs, pour développer votre leadership et votre confiance en soi…

 

Trop souvent on ne s’autorise pas à demander de l’aide par crainte de ne pas avoir un retour sur investissement ou parce qu’on a le sentiment de faire preuve de faiblesse.

 

C’est une erreur de jugement.

 

S’autoriser à demander le soutien nécessaire est au contraire une décision intelligente et courageuse.

 

Vous pouvez aussi vous entourer d’un groupe de personnes qui sont dans la même dynamique que vous. Vous vous sentirez alors tirer vers le haut, ce qui facilitera vos passage à l’action.

F) Faites “comme si” vous aviez confiance en vous

Quelle peur profonde vous retient dans votre situation inconfortable ? Qu’est-ce qui se cache derrière la pensée “j’ai peur de ne pas être à la hauteur” ? Que vous manque t’il pour vous sentir à la hauteur de vos objectifs ?

 

J’affectionne beaucoup cet exercice issu de la PNL (programmation neuro-linguistique) qui nous invite à faire “comme si” pour nous mettre en mode solution.

 

Nous allons ainsi faire “comme si” tout allait bien se passer. 

 

Si aujourd’hui vous redoutez, par exemple, d’être à “la hauteur” pour trouver vos premiers clients, visualisez-vous en faisant comme si vous étiez en confiance, que c’était simple de trouver des clients. 

 

Et demandez-vous : “C’est comment d’être en confiance, de se sentir à la hauteur ? Comment j’agis ? Comment je me sens ? Qu’est-ce que je peux observer de moi ? Quels sont mes comportements, mes propos, mes actions ?

 

Etc.

 

Il s’agira ensuite de devenir cette personne qui se sent à la hauteur.

Ton JOB ne te convient plus et tu es déterminée à trouver ta mission de vie et créer une entreprise à impact positif ? Réserve dès maintenant ta séance clarté offerte afin que nous puissions clarifier ta situation, définir les toutes premières actions pour concrétiser ton rêve et voir si je suis la bonne personne pour te guider.

👉  Clique ici pour rejoindre la communauté, des femmes et des hommes audacieux et déterminés à contribuer et apporter de la valeur pour rendre notre monde meilleur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

TON MINI-COURS OFFERT

 

Créer l’entreprise à impact positif alignée sur ta mission de vie pour plus de sens, de plaisir, d’impact et d’abondance.