Angers
contact@vanessaremignon.com

6 étapes clés pour surmonter le doute de soi

6 étapes clés pour surmonter le doute de soi

dépasser le doute de soi

Qui n’a jamais douté de lui ? Même les personnes qui réussissent tout ce qu’elles entreprennent avec confiance ont eu des doutes. 

Après tout, nous sommes des êtes humains. Personne n’est infaillible. Il peut nous arriver à n’importe quel moment de douter, de ne pas avoir suffisamment confiance en nous.

Le doute de soi n’est pas une mauvaise chose en soi. 

Au contraire, il peut être bénéfique. Il nous invite à prendre du recul, à remettre peut-être en question une croyance ou une conviction. Il peut nous amener à analyser davantage une information ou les propos d’une tierce personne. 

Le doute peut aussi nous permettre d’envisager de nouvelles perspectives ou solutions.

Là où le bât blesse, c’est lorsque le doute s’immisce dans notre vie de façon quotidienne, excessive. 

Le doute chronique ou quasi-chronique a un impact négatif sur notre santé mentale et notre qualité de vie.

Disponible également sur l’une des plateformes suivantes :

Apple Podcast

– Spotify

Anchor

– Google Podcast 

Qu’est-ce que le doute de soi concrètement ?

Le doute de soi est un sentiment qui nous conduit à être dans l’incertitude ou le manque de confiance vis à vis de ses compétences, capacités, aptitudes et décisions. 

Comment est-ce que cela se manifeste ?

Par des remises en questions perpétuelles, des pensées négatives sur soi-même (« pas assez » ou « trop »), en évitant certaines situations (pour ne pas être confrontée à certaines émotions désagréables) ou ne prenant pas de décision importante (c’est un peu le « j’y vais mais pas franchement !! »)

Le doute de soi avant tout un mécanisme de défense. Notre cerveau construit, élabore des scénarios catastrophes pour nous éviter de ressentir la douleur d’une émotion désagréable. Je ne parle pas ici d’une frustration, de l’agacement ou d’un mécontentement mais d’une émotion désagréable plus profonde comme la honte, le désespoir, le vide intérieur, le chagrin…

Ce que l’on évite, c’est d’être face à deux peurs fondamentales : celle de ne pas être en capacité de faire face aux défis de la vie ET celle de ne pas être aimé·e.

Il faut apprendre à les surmonter.

Agir tout en les affrontant.

Quelles sont les raisons qui expliquent que l’on doute de soi ?

Qu’est-ce qui fait que l’on peut sans cesse douter de ses capacités ou de ses aptitudes ?

Il faut regarder du côté de nos expériences de vie et dans notre histoire familiale. Nos premières interactions se font avec nos parents ou du moins, les personnes qui avaient notre charge. S’il y a eu carence affective, brimade, inattention etc… Cela laisse des traces.

Nous avons pu être amené·e·s à nous contorsionner pour entrer dans un moule ainsi répondre aux désirs de ces adultes. N’oublions pas que tous les enfants dès leur plus jeune âge cherchent l’approbation des êtres qui lui sont proches !!

Si tu t’es évertué·e à rechercher la présence, l’affection ou l’amour de ton père par exemple, il se peut que tu sois aujourd’hui constamment dans l’attente d’une validation extérieure, ce qui fait que tu doute de toi. Tu as remis ton pouvoir dans les mains d’une tierce personne. Il t’incombe maintenant de reprendre les reines de ta vie.

Ensuite nous sommes dans une société où nous sommes tellement bombardé·e·s d’informations et d’opinions différentes, que l’on peut se perdre.

Nous avons pu avoir des expériences récentes également qui aujourd’hui nous amène à douter de nos compétences, de nos aptitudes et de nos capacités. Si tu as vécu un ou plusieurs revers professionnels, si tu es tombé·e pour burn-out, il est normal que tu puisses aujourd’hui douter de toi.

De même que le perfectionnisme peut contribuer à ce sentiment.

A toi d’identifier les causes qui font que tu doutes de toi sans cesse au point de ralentir ou freiner tes ambitions personnelles et professionnelles.

Comment arrêter de douter de soi ?

Tu l’as compris, le doute de soi n’est pas une mauvaise chose sauf si tu en fais un ami qui te garde bien au chaud dans ta zone de confort. 

Pour réaliser tes rêves et atteindre tes objectifs de vie, il va être important d’apprendre à surmonter ce doute !

Voici 6 étapes clés qui peuvent, dans un premier temps, réduire le doute de soi (car c’est un processus qui peut être long. La persévérance sera ta meilleure alliée !)

1) Identifier ses croyances limitantes

Si ton système de croyances te conduit à faire du surplace, alors il faut se pencher dessus. Lorsque tu identifies ce qui te retient en arrière, c’est là que tu peux changer ton état d’esprit. La base de toute évolution est de déconstruire ce qu’il y a à déconstruire pour poser de nouvelles bases plus inspirantes, plus motrices. 

2) Changer son dialogue intérieur

« Nos pensées créent notre réalité. » Une fois nos croyances limitantes dévoilées, nous pouvons être davantage conscient·e·s des pensées négatives qui nous habitent. Il faut les changer. Changer ton discours intérieur est le moyen le plus puissant de transformer le doute en confiance en soi, en la Vie, en notre projet…

3) L’auto-compassion

Faire preuve de gentillesse et de compréhension vis-à-vis de soi est essentiel ! Il est important de faire preuve d’auto-compassion lorsqu’on fait des erreurs ou lorsqu’on échoue. Tout n’est qu’apprentissage ! 

4) Faire des choses qui nous font nous sentir bien

Le self-care est le meilleur moyen d’attirer à nous les bonnes choses dans notre vie. Le problème est que nous évoluons dans un système qui nous pousse à faire encore et toujours plus. Or, ce n’est pas la façon de faire. Elle nous mène à la fatigue, l’épuisement, l’irritabilité, la frustration… Prendre soin de soi, ralentir, implémenter dans son quotidien des moments pour soi (pour se ressourcer et se faire plaisir) te permettront de lever des résistances, d’être davantage dans ton corps que dans ta tête. Lorsque tu te sens bien, tu as plus confiance. Ton énergie est différente.

5) Rechercher du soutien

Je t’invite à trouver des personnes qui vont te soutenir et croirent en toi, en ton potentiel, ton projet. Il faut minimiser les relations qui nous tirent vers le bas. Et privilégier des relations qui vont nous élever !

6) Passer à l’action

Lorsque nous sommes dans notre mental, nous sommes trop dans la réflexion. Et plus nous sommes dans la réflexion et moins nous sommes dans l’action. La confiance en soi se construit à partir des résultats que nous obtenons dans l’action. C’est un muscle a entrainé. Inutile de viser la lune dans un premier temps. Mais faire des petits pas peut grandement vous aider à atteindre le sommet de la montagne (si tant est qu’il y en a un !!)… plus que si vous restez dans votre mental à peser le pour et le contre. Pour sortir du doute de soi, il fat commencer par poser des objectifs réalistes et réalisables puis planifier les actions qui vont permettre leur concrétisation. Sans planification concrète, cela existe pas !

Ton JOB ne te convient plus et tu es déterminée à trouver ta mission de vie et créer une entreprise à impact positif ? Réserve dès maintenant ta séance clarté offerte afin que nous puissions clarifier ta situation, définir les toutes premières actions pour concrétiser ton rêve et voir si je suis la bonne personne pour te guider.

👉  Clique ici pour rejoindre la communauté, des femmes et des hommes audacieux et déterminés à contribuer et apporter de la valeur pour rendre notre monde meilleur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

TON MINI-COURS OFFERT

 

Créer l’entreprise à impact positif alignée sur ta mission de vie pour plus de sens, de plaisir, d’impact et d’abondance.