Angers
contact@vanessaremignon.com

Reconversion professionnelle : comment gérer le risque financier ?

Reconversion professionnelle : comment gérer le risque financier ?

changement de vie professionnelle risque financier

Vous rêvez de changer de vie professionnelle, de vous reconvertir et même de créer votre entreprise pour plus de sens et d’alignement. Mais voilà, vous sentez que vous prenez un risque. La peur et le doute vous guète. Vous craignez de perdre votre niveau de vie ou pire, de ne plus être en capacité de payer vos factures. Vous êtes en mode scénarios catastrophes !

Je ne vous invite pas à plonger la tête la première dans votre reconversion professionnelle. Prendre un risque inconsidéré n’est définitivement pas la voie à suivre.

En revanche, en laissant votre mental et vos émotions en lien avec l’argent prendre le dessus, vous stoppez votre élan créatif et du coup vous vous empêchez de voir les possibilités qui s’offrent à vous pour amorcer votre changement de vie professionnelle tout en satisfaisant votre besoin de sécurité.

Si vous nourrissez au quotidien la pensée « je ne peux pas me permettre de changer de vie professionnelle » et que par conséquent, vous nourrissez la croyance que « vous ne méritez pas », vous prenez le risque d’être dans le statu quo.

Alors comment ne pas se laisser enfermer par ses croyances et ses émotions désagréables ?

Je partage avec vous 4 façons de réduire le risque financier lorsqu’il s’agit de changer de vie professionnelle.

1. Faire le point sur ses finances

La première chose à faire, c’est tout simplement de faire le point sur ses finances de façon très factuel. Je me suis rendue compte en échangeant avec ma communauté que bien souvent, on a une idée de notre budget, d’un montant dont on a besoin pour vivre au mois le mois. Et quand on pose les choses de façon factuelle, tu vois (avec ton fichier Excel et tes dépenses sur ton compte bancaire) qu’on a toujours une marge de manœuvre.

En tant que responsable RH et juriste, j’aime bien aussi me baser sur des choses factuelles. Cela signifie de se demander de combien tu as besoin chaque mois pour couvrir tes dépenses fixes (loyer, assurances, frais de garde, de cantine, impôts, etc.) Regarder toutes ces dépenses, ça va te donner un montant. Sur ce montant là, bien évidemment c’est aussi bien de prévoir une petite marge en cas d’imprévu. C’est toujours important de pouvoir avoir ce petit capital de côté. Et puis après, regarde attentivement toutes tes dépenses. Il y a très certainement des ajustements à faire. (nourriture, vêtements, coiffeur, etc.) Demande-toi si toutes ces dépenses répondent à un réel besoin.

En fait, ce qu’il se passe quand on est dans un certain mal-être, quand on se sent vide à l’intérieur, on va avoir tendance à compenser par l’extérieur. Cela signifie qu’on va avoir tendance à surconsommer. Donc demande toi pour chacune de tes dépenses, est-ce que cette dépense répond à un vrai besoin. Si ce n’est pas le cas, je t’invite à faire les ajustements nécessaires pour que tu puisses te créer un capital, avoir des économies pour pouvoir financer en partie ton changement de vie professionnelle. Cela pourra peut-être participer au financement d’une formation ou d’un coaching par exemple. Cela pourra t’aider à payer les charges du ménage quand tu te lanceras en tant qu’entrepreneur. Si aujourd’hui tu ressens le besoin d’avoir une certaine sécurité financière et d’avoir de l’argent de côté, ça va passer par ça. C’est-à-dire avoir une vision très claire de ce dont tu as besoin par mois pour te sentir en sécurité. Le minimum requis, je peux l’assurer. 

Ensuite, je t’invite à commencer à vivre avec ce nouveau budget en fonction des ajustements et des prises de conscience que tu auras eu. Le fait de vivre avec ce nouveau budget pendant plusieurs mois te permettra de te familiariser avec ce nouveau niveau de dépense. 

En fonction de ton futur projet professionnel, est-ce que c’est :

  • partir sur un métier où il y aura de façon pérenne une réduction de salaire ? (comment vous vivez avec cette nouvelle réalité)
  • ou de se dire que c’est transitoire ? (par la suite j’aurais un nouveau métier ou je vais me lancer dans l’entrepreneuriat et je ferai en sorte de bien gagner ma vie)

2. Planifier à l’avance ce changement de vie professionnelle

Pose-toi la question : “Où est-ce que tu veux être d’ici 6 mois ou un an ?”

Ensuite, fixe un objectif qui est très clair et met en place un plan.

Maintenant que tu as posé les bases de ton budget, peut-être que tu auras envie de mettre davantage d’argent de côté. Ce sera la décision que tu vas prendre. Dans ce cas-là, c’est vraiment de se dire “Qu’est-ce qui est possible pour moi de faire ? Quelles sont les actions que je peux poser pour tendre vers cette nouvelle réalité ?” 

C’est un moyen d’être ancré dans une direction et de poser des actions qui vont nous mener vers cette nouvelle direction. D’ici 6 mois ou 1 an, si ton objectif est de faire en sorte de quitter ton entreprise, quelles sont les opportunités et les actions tu peux mettre en place pour que cela se concrétise tout en assurant ta sécurité financière en parallèle.

 

Disponible également sur l’une des plateformes suivantes :

– Spotify

Anchor

– Soundcloud

– Google Podcast

OFFERT,

Votre mini-cours « Trouver le business model durable & profitable qui me correspond à 100% »

3. Evaluer son rapport au risque

Qu’est-ce que tu penses de la prise de risque ? Est-ce que tu es plutôt à l’aise avec ça ou est-ce que ça te challenge vraiment ? Et si tu es en couple, que pense ton partenaire de la prise de risque ? Quelles sont ses pensées et ses ressentis par rapport à ça ?

Quand tu prends le temps de t’auto-évaluer et d’avoir une meilleure idée de ce qui est possible de faire pour toi notamment au regard de ta situation personnelle, familiale et matériel. Tu vas avoir une meilleure vision de là où tu veux aller et de ce qui est possible pour toi de faire, de faire des choix qui sont davantage en cohérence avec ce qui t’anime et en fonction de là où tu en es aujourd’hui. 

On est toutes différentes. Donc notre regard sera vraiment différent par rapport à cette prise de risque. 

J’ai déjà rencontré des clientes qui ont lâché des jobs et qui était célibataire mais qui pour elle la sécurité financière n’était pas quelque chose de très présent. Elles étaient tout de suite dans “je veux m’accomplir” et du coup c’était vraiment quelque chose qui n’était pas un frein. Par contre, pour d’autres personnes, c’est extrêmement présent et ça peut être véritablement un frein/ un obstacle. Donc c’est important de s’auto-évaluer. 

Si tu as un partenaire qui est en capacité de subvenir aux besoins, c’est sûr que la prise de risque va être moindre. Derrière tu te sentiras en sécurité parce qu’il y aura quelqu’un qui sera là pour subvenir aux besoins du foyer. Ce ne sera pas la même chose si tu es une mère célibataire avec des enfants bien évidemment. Et c’est là où ça va être important de faire ce travail, d’évaluer sa tolérance au risque, de travailler son budget et de se fixer un objectif pour ne pas passer à côté de sa vie et de son épanouissement.

Cela va donc demander peut-être plus de temps mais il ne faut pas que cette situation devienne un frein. C’est possible ! Il faut juste poser les bases, se fixer un objectif et lâcher le mental. 

4. Prendre conscience que tu as la possibilité de bénéficier de dispositifs pour  gérer le risque financier lors de ta reconversion

Il est bon de prendre conscience que nous sommes en France. Il faut être en gratitude pour le fait d’être né dans un pays où il existe énormément de dispositifs pour pouvoir favoriser ce changement de vie professionnelle.

Partout dans le monde, il y a beaucoup de pays où ce n’est pas le cas. Et pourtant, même dans ces pays-là, les gens se lancent.

Honnêtement, nous sommes dans un pays qui favorise énormément le changement de vie professionnelle et qui offre une multitude d’opportunités. 

Je ne vais pas tout te lister car il y en a beaucoup trop. Mais il y a un petit panel d’actions que tu peux mettre en place. 

1. La rupture conventionnelle

C’est la première chose qu’on pense en terme de dispositif de reconversion professionnelle. Si ce n’est pas possible ou s’il y a un refus, je te renvoie mon article de blog sur les 7 alternatives à la rupture conventionnelle lorsque celle-ci est refusée. Tu verras les différentes possibilités qui s’offrent à toi dans ce cadre-là.

2. Le dispositif Démission pour reconversion professionnelle ou création d’entreprise 

C’est la fameuse loi Macron. Je ne vais pas rentrer dans les particularités de statut notamment privé et public. Ce dispositif te permet par le biais d’un congé d’évaluation professionnel de pouvoir par la suite monter un dossier avec un projet professionnel qui est structuré, de passer en commission. Si cette commission valide ce projet, tu as six mois pour pouvoir faire les démarches auprès de Pôle emploi. Tu pourras ensuite quitter ton entreprise et bénéficier des allocations chômage. Il faut cependant rentrer dans les conditions. Mais tu as aussi cette opportunité-là. Tu peux sortir de ton environnement professionnel actuel. C’est surtout pour des personnes qui n’en peuvent plus et veulent vraiment sortir de l’entreprise.

3. Les congés pour création d’entreprise 

Si tu doutes véritablement de ton projet ou de ta faculté à devenir entrepreneur, c’est un dispositif qui peut être intéressant. Tu peux partir pendant 6 mois ou un an pour créer ton entreprise et te lancer. Si au bout de ce laps de temps, tu te rends compte que tu es loin des résultats escomptés ou que c’est vraiment compliqué pour toi, que ça ne fonctionne pas, tu as la possibilité de revenir dans ton entreprise à ton poste avec les mêmes conditions.

 

4. Négocier la réduction de son temps de travail et lancer son entreprise en parallèle

Si c’est ce que tu as envie de faire, tu peux aussi parfaitement lancer ton entreprise tout en conservant ton emploi actuel. C’est ce qu’on appelle le Side Business. Tu pars sur un business model qui est light en mode «Je vais tester mon truc”. Cela te permet déjà de te lancer et d’avoir des premiers clients. Tu vas pouvoir davantage construire ton offre de service ou tes produits grâce à ces bêta-testeurs.  Cela te permettra d’avoir un produit ou une offre de service qui répond à un besoin et de le vendre plus facilement. Ce système te permet aussi de vérifier la viabilité de ton projet. Alors bien évidemment quand on est déjà à temps plein, ça demande de l’organisation et de l’énergie. 

5. Devenir Freelance en portage salarial

Ensuite tu peux aussi devenir freelance et faire appel au portage. On en parle peu mais c’est vrai que le portage te permet d’être considéré comme un freelance mais derrière tu as toutes les conditions liées aux salariés. C’est ce qui est intéressant dans le portage. Tu conserves ce statut de salarié et un bulletin de salaire, tu cotises pour tes charges sociales … 

6. Quitter son entreprise et prendre un job alimentaire le temps d’amorcer la reconversion professionnelle et gérer le risque financier 

Si véritablement aujourd’hui, ta situation professionnelle est un poison, ça peut être une autre solution pour gérer le risque financier lors de ta reconversion professionnelle. Tu as la possibilité de te dire “Je m’en vais, toutes les autres opportunités me sont fermées et je sais pour quelle raison je démissionne, je pars”. Tu peux trouver soit des missions d’intérim soit  un job alimentaire le temps de pouvoir amorcer ce changement de vie. 

5. Transformer son rapport à l’argent 

C’est plus un travail sur l’état d’esprit. Pour ce point, je t’invite à lire mes deux articles (ou écouter mes podcasts) sur le sujet :

Ils vont t’aider à transformer toutes les pensées négatives et toutes les émotions désagréables que tu peux avoir en lien avec l’argent. 

Parce que si tu entends régulièrement dans ta famille ou si tu es très à l’écoute de ce que pense la société qui véhicule les croyances du style “Il faut travailler dur pour gagner sa vie. Le travail, c’est fait pour payer ses factures. On ne travaille pas pour le plaisir. On ne peut pas trouver de plaisir au travail … “ Toutes ces expressions autour de l’argent et du travail vont venir indéniablement te freiner parce qu’inconsciemment, ça va venir guider tes comportements et tes actions par rapport à ça.

Donc changer son rapport à l’argent est extrêmement important. Il va l’être d’autant plus pour celles qui veulent se lancer dans l’entrepreneuriat. Cela va venir te challenge dans la fixation de tes prix et dans la partie vente, commerciale. C’est vraiment important d’en prendre conscience. 

Parfois ces situations où on ne gagne pas d’argent sont juste transitoires. Elles ne sont pas pérennes. C’est important d’en prendre conscience et te dire : “Qu’est-ce qui est plus important pour moi ? Conserver ce salaire et rester dans ce job ? Tampis la vie est ainsi faite, c’est comme ça.” ou est-ce qu’au contraire tu as plus envie de reprendre la maîtrise de ta vie et te dire “Non moi je n’ai pas envie de passer à côté de ma vie. J’ai envie de créer autre chose, d’aller vers autre chose. Qu’est-ce qui est possible de faire là maintenant en fonction de mon environnement familial, personnel, matériel et financier.

Notre liberté et notre épanouissement n’ont pas de prix. L’argent n’a pas de pouvoir en lui-même. Il faut le remettre dans son contexte.  La plupart de l’argent, ce sont des écritures dans un fichier Excel, des montants qu’on fait naviguer sur les ordinateurs. La grosse majorité de l’argent qui circule est complètement immatérielle. Qu’est-ce qui nous bloque derrière tout le sens qu’on lui donne ? C’est toutes nos interprétations qui vont venir nous bloquer. 

Pour conclure, tu as pu constater qu’il y a quand même beaucoup de choses, et encore je ne pense pas avoir réussi à lister toutes les possibilités. Mais voilà 5 possibilités qui s’offrent à toi pour véritablement ne pas rester dans le statu quo et aller vers une vie professionnelle qui va te permettre d’être plus en accord avec qui tu es, plus alignée et avec plus de sens. Je pense que c’est vraiment important de prendre le temps de la réflexion et de passer à l’action. 

Votre JOB ne vous convient plus et vous êtes déterminée à trouver votre mission de vie et créer une entreprise à impact positif ? Réservez dès maintenant votre séance clarté offerte afin que nous puissions clarifier votre situation, définir les toutes premières actions pour concrétiser votre rêve et voir si je suis la bonne personne pour vous guider.

👉 Cliquez ici pour rejoindre la communauté, des femmes et des hommes audacieux et déterminés à contribuer et apporter de la valeur pour rendre notre monde meilleur.

comment gérer risque financier
comment gérer risque financier
comment gérer risque financier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

mini-cours OFFERT

VOTRE MINI-COURS OFFERT

Le business model durable et rentable qui vous correspond à 100% et qui vous permet d’avoir un impact positif.