Angers
contact@vanessaremignon.com

Comment gérer sa carrière dans une période d’incertitude liée à la covid 19 ?

Créer une entreprise alignée avec sa raison d'être

Comment gérer sa carrière dans une période d’incertitude liée à la covid 19 ?

COVID 19 : Comment gérer sa carrière en période d'incertitude ?

L’envie de vous réinventer professionnellement, de changer de métier ou même de vous lancer dans l’entrepreneuriat à impact positif vous anime depuis un moment mais face à l’incertitude, la crise sanitaire et la crise économique que nous sommes en train de traverser, vous êtes probablement nombreuses à penser que ce n’est pas le bon moment de faire quoi que soit.

Sachez que je suis ici pour vous soutenir. Et j’aimerais que vous preniez conscience du cadeau qui se cache derrière cette crise.

Le désir de changer de voie dans un contexte de crise sanitaire et économique

L’année 2020 est une année historique. Nous vivons véritablement un moment très fort de notre histoire. Sans entrer dans de quelconques polémiques, nous sommes à un moment charnière. D’ailleurs, probablement ressentez-vous, comme moi, ce tiraillement entre revenir et faire comment avant ET oser le changement pour ne pas, justement, revenir en arrière.

Je penche bien évidemment sur le fait de ne pas revenir en arrière et d’amorcer le changement que l’on souhaite prendre dans notre vie et dans le monde.Pendant le confinement, de formidables initiatives solidaires et eco-responsables ont vu le jour. Il est essentiel que cela devienne notre nouvelle réalité : favoriser les transports en commun ou le vélo, privilégier le local et le biologique, développer un état d’esprit d’entraide notamment auprès des personnes les plus fragiles, innover etc.

Je trouve donc cette période extraordinaire car elle nous pousse dans la réflexion. Elle nous invite à exprimer nos convictions nos plus profondes. Je crois que je n’ai jamais été aussi ancrée dans ce que je crois profondément (dans mes positions !). Mes discussions avec mon mari sont parfois très animées car nous n’avons pas la même approche… Mais je sens que les arguments que j’avancent le font vaciller doucement ! Cela n’est pas pour me déplaire.

Cette période nous invite à comprendre ce qui cache derrière la peur, l’angoisse environnante, la violence aussi qui s’exprime de part et d’autre dans le monde.

Alors oui, il y a une réalité économique. Des entreprises ferment. Des salariés sont licenciés. Mais n’oubliez pas un principe essentiel : un contexte, une situation est par nature neutre. Ce n’est ni bien ni mal. C’est votre propre interprétation (en fonction de vos croyances) qui donnera la couleur de vos émotions et donc, de vos actions. 

Ce sont vos pensées qui créent votre réalité.

Ce qui se passe dans le monde n’est que le reflet de la propre perception, des propres croyances de chaque individu.

Une autre réalité peut voir le jour si vous le décidez.

La peur quant à l’avenir ne doit pas être un moteur, surtout lorsqu’il s’agit de prendre des décisions.

Si aujourd’hui, vous hésitez à quitter votre emploi, à changer de voie professionnelle, à vous lancer dans l’entrepreneuriat, demandez-vous ce qui vous retient dans cette situation qui ne convient pas ? Qu’est-ce que vous refusez de lâcher ? Quels sont les bénéfices secondaires à rester là où vous êtes aujourd’hui ? Et lorsque vous pensez à votre avenir, que vous ressentez la peur et que vous vous dites « et si j’échoue », « et si je me trompe », « c’est la crise, je ne vais pas trouvé mieux ailleurs », demandez-vous pourquoi vous pensez cela. Puis creusez de nouveau « pourquoi », « pourquoi », « pourquoi »… Vous arriverez alors à la source du problème. Et vous vous rendrez compte que rien n’est définitif et que tout peut changer.

Maintenant, j’aimerais partager avec vous 4 clés pour vous aider à gérer votre carrière pendant cette période incertaine.

OFFERT, votre mini-cours « Trouver le business model durable qui me correspond à 100% »

Comment faire face à l’incertitude ?

1) Ne pas se laisser distraire par la peur

Face à l’incertitude, il est important de protéger son état d’esprit. J’entends par là, de se prémunir du négatif. Je vous invite ainsi à ne pas commencer vos journées en lisant les réseaux sociaux ou en regardant/lisant les médias. Commencez plutôt par un moment de lecture pendant votre petit déjeuner, écoutez une musique entrainante ou un podcast inspirant, méditez… Prendre soin de soi, c’est aussi prendre soin de énergie. Mettre son attention sur quelque chose qui ne dessert pas nos objectifs de vie, nos rêves est une perte d’énergie (et de temps, accessoirement !).

La peur que vous ressentez lorsque vous pensez au fait de changer de voie ou de lancer votre entreprise n’est pas une peur de survie, exprimée directement par votre cerveau reptilien. Non ! Elle est l’expression d’une construction mentale, d’une ou plusieurs histoires que vous vous racontez. Sachez que 90 à 95% des peurs que nous ressentons sont sans fondement. Elles ne sont que des projections.

Soyez consciente des pensées qui vous traversent et n’alimentez que celles qui vous dynamisent. C’est ce qui vous permettra de VOUS réaliser et de vous épanouir.

2) Se reconnecter à son identité profonde pour identifier le bon projet professionnel pour soi

Lorsque l’on sait QUI L’ON EST, la peur que l’on peut ressentir n’est qu’un obstacle comme un autre. 

La période que l’on connaît actuellement est le moment pour tout à chacun de se réinventer, de prendre son envol, de rêver à une vie plus en accord avec ses valeurs.

Certes l’avenir est incertain. Cela crée des angoisses, du stress. Mais lorsque vous êtes à votre juste place, vous trouvez les ressources pour aller au-delà, pour avancer vers vos rêves, vers ce qui vous anime.

Si aujourd’hui, votre JOB se résume à un chèque de paie à la fin du mois, vous risquez de vous laisser emporter par la vague pessimiste. Si au contraire, vous décidez de sortir du moule dans lequel on vous enferme depuis toujours, alors vous êtes en capacité d’écrire une nouvelle page dans votre vie professionnelle beaucoup plus réjouissante. Cela ne veut pas dire que ce sera facile. Mais une fois que vous aurez découvert QUI vous êtes profondément, le chemin à suivre sera beaucoup plus évident.

Posez-vous ces quelques questions : aimez-vous votre métier et cela indépendamment de l’organisation dans laquelle vous êtes ? Votre job vous prend-il tout votre temps et votre énergie ? Agissez-vous en accord avec vos valeurs ? Avez-vous l’impression d’être utile, de contribuer au bien commun ? Si vous saviez de quoi sera fait demain, que feriez-vous ?

 

Comment gérer sa carrière quand tout est incertain ?

3) S’entourer de personnes encourageantes et optimistes

Probablement que vous en avez conscience mais je pense que c’est important de le rappeler ici.

Si vous êtes retournée physiquement à votre travail et que vous êtes entourée de collègues et de collaborateurs qui n’expriment que leur angoisse, il va être difficile de vous sentir bien. Protégez-vous au maximum des personnes négatives. Evitez de déjeuner avec elles ou de faire une pause avec elles. Privilégiez des échanges constructifs avec des personnes optimistes. Et si vous ne trouvez pas les bonnes personnes, recherchez les échanges réguliers avec vos amis (là aussi, choisissez bien les amis avec lesquels vous souhaitez échanger !!) autour d’un café virtuel ou d’un appel téléphonique qui sera très certainement salutaire pour votre bien-être.

S’il s’agit de votre entourage, n’hésitez pas à prendre vos distances. Parfois, pour avancer, il est essentiel de laisser au passé ce qui doit l’être. Je ne dis pas que vous devez renier vos parents, par exemple. Mais si vous sentez qu’ils expriment leurs propres peurs lorsqu’ils vous entendent parler de votre désir de quitter votre prison dorée, prenez l’engagement vis à vis de vous-même de vous éloigner un temps ou d’espacer davantage vos visites.

4) Se fixer des objectifs et avancer grâce l’amélioration continue

Désolée d’introduire le fonctionnement de l’entreprise dans votre vie personnelle mais se fixer des objectifs est un gage de réussite. En effet, ils vous donnent un cap, une direction à suivre.

Cela évite l’éparpillement, le manque de motivation.

Se donner un but dans la vie, c’est un gage de bonheur. Je vous invite chaleureusement à découvrir votre but dans la vie pour donner du sens à ce que vous voulez vivre.

Parfois les choses sont évidentes. Parfois, elles le sont beaucoup moins. Elles sont floues. Et lorsque la vérité émerge, elle peut faire peur aussi. Il n’est pas rare que mes clientes mettent en lumière le projet de leur rêve mais face à l’ampleur de la tache, elles préfèrent réduire leur vision. C’est OK. Il est important que le changement soit écologique pour soi. Toutefois, je trouve cela bien dommage car se sont des projets qui peuvent faire bouger les lignes, avoir un impact positif énorme pour une communauté. C’est pourquoi, il est important de ne pas regarder le sommet de la montagne, seulement le premier pas à faire. Puis le suivant et ainsi de suite. Et cela, jusqu’au sommet. C’est ce qu’on appelle le processus de l’amélioration contenue (pour plonger davantage dans la philosophie du Kaizen, je vous invite à lire mon article « Changer de vie, oui mais avec la Kaizen attitude !« ).

 

Votre JOB ne vous convient plus et vous êtes déterminée à trouver votre mission de vie et créer une entreprise à impact positif ? Réservez dès maintenant votre séance clarté offerte afin que nous puissions clarifier votre situation, définir les toutes premières actions pour concrétiser votre rêve et voir si je suis la bonne personne pour vous guider.

👉 Cliquez ici pour rejoindre la communauté, des femmes et des hommes audacieux et déterminés à contribuer et apporter de la valeur pour rendre notre monde meilleur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

mini-cours OFFERT

VOTRE MINI-COURS OFFERT

Le business model durable et rentable qui vous correspond à 100% et qui vous permet d’avoir un impact positif.