Angers
contact@vanessaremignon.com

7 conseils pour lancer son entreprise tout en étant salariée à temps plein

Créer une entreprise alignée avec sa raison d'être

7 conseils pour lancer son entreprise tout en étant salariée à temps plein

lancer-son-entreprise-a-cote-emploi-salarie-temps-plein

Vous êtes à la croisée des chemins et aujourd’hui, créer votre entreprise est un rêve que vous voulez réaliser. Seulement, voilà, tout quitter pour l’inconnu fait peur. Il est bien difficile de quitter un confort matériel. C’est pourquoi, autant que possible, lancer son entreprise en parallèle de son JOB est une excellente stratégie. Bien évidemment, cela va vous challenger car nous courrons tous après le temps. Mais c’est véritablement le bon moyen pour vous permettre de vous lancer tout en ayant un filet de sécurité.

Alors comment faire ?

7 choses à faire avant de se lancer dans la création de son entreprise

1) Vérifier que le projet d’entreprise ne va pas à l’encontre de son contrat de travail actuel

Je l’ai évoqué lors d’un précédent article (pour le lire, je vous invite à cliquer ici) mais la répétition étant la mère de l’apprentissage, je l’évoque ici à nouveau.

En tant que salariée vous avez des droits et des devoirs. Par conséquent, avant de vous lancer, je vous invite à vérifier que l’activité économique que vous souhaitez créer ne va pas à l’encontre du lien du subordination qui vous lie à votre employeur.

Prenez connaissance des différentes clauses rédigées dans votre contrat de travail. Référez-vous à votre Convention collective ainsi qu’aux accords d’entreprise. Si cela est plus simple pour vous, mettez-vous en relation avec le service des Ressources Humaines de votre entreprise.

Vous l’aurez compris, renseignez-vous sur tous les aspects juridiques. Cela vous évitera de mauvaises surprises.

2) Bien délimiter son temps

Si vous avez déjà le sentiment d’être dépassée par la gestion du temps, je vous invite là à faire un petit tour d’horizon de votre organisation et surtout de vos priorités.

Je vais être très directe… Lâchez la perfectionniste qui guide vos pas aux quotidien. Et surtout, posez-vous la question clé : « quelles sont mes priorités aujourd’hui ? ». C’est la base. Cessez de courir après des choses qui ne remplissent pas votre coeur. 

OK, vous êtes une professionnelle et vous mettez un point d’honneur à faire les choses  correctement. Mais vous allez avoir besoin de lâcher d’un côté pour pouvoir vous déployer de l’autre, indéniablement.

Par ailleurs, il va être essentiel de bien délimiter chacune des sphères de votre vie pour ne pas vous noyer. Et cela passe par une bonne planification. Peut-être un nouveau rituel à mettre en place ?

Pour ma part, j’aime prendre ce temps le dimanche soir.

 

 

OFFERT, votre mini-cours « Trouver le business model durable qui me correspond à 100% »

3) Identifier le bon business model

Avant de vous immatriculer et de vous lancer dans les méandres de l’entrepreneuriat, je vous invite vivement à tester votre projet et à trouver le business model durable qui vous correspond à 100%. C’est le concept du Side Hustle, une approche qui permet à tout à chacun de lancer son business tout en conservant son emploi de salarié à temps plein. Comment faire me direz-vous ? C’est très simple. Faites votre étude de marché  proposez une offre de service ou un produit (la version bêta de ce que vous voulez vraiment proposer), faites un test auprès de plusieurs « cobayes » qui représentent votre clientèle cible et analysez les résultats. En procédant ainsi, vous gagnerez du temps, de l’énergie et de l’argent. 

S’agissant du modèle d’affaire à choisir, bien évidemment, optez pour un modèle qui ne nécessite pas beaucoup de temps ou votre présence plusieurs heures d’affilée. A titre d’exemple, je vais vous parler de Mathilde, une de mes connaissances. Il y a quelques années de cela, en poste, cadre dans une grande entreprise française, elle décide d’ouvrir une boutique (physique) de vêtements pour enfants haut de gamme. Etant elle-même salariée, elle emploie directement une salariée vendeuse. Elle a mis la clé sous la porte plusieurs mois après. Pourquoi ? La clientèle avait besoin de tisser un lien avec la fondatrice (en gros, le feeling n’est pas vraiment passé avec la vendeuse recrutée) et en plus de son JOB salarié très prenant, elle passait ses samedis à la boutique et ses dimanches à gérer l’administratif et la comptabilité. Il y a sûrement d’autres raisons qui ont justifié cet échec. Mais je partage avec vous les deux raisons principales.

Si vous voulez lancer votre side hustle, privilégiez un modèle d’affaire qui ne vous prendra pas trop de temps. Voyez grand mais soyez également réaliste sur vos possibilités.

7-conseils-pour-lancer-son-entreprise-en-ligne-tout-en-etant-salariee

4) Se fixer des objectifs réalistes et réalisables

Lorsque l’on décide de lancer son entreprise en parallèle de son JOB salarié, le challenge est de garder le cap. En effet, étant salariée, vous évoluez dans un cadre défini par votre employeur avec des objectifs fixés par votre N+1, notamment. Lorsque l’on devient entrepreneure, il y a un switch à faire au niveau de l’état d’esprit. Car désormais vous êtes votre propre patron. Quel cadre allez-vous vous fixer ? Quels objectifs allez-vous vous fixer en terme de rentabilité, de rendez-vous prospects, de production de contenus si vous souhaitez développez votre visibilité grâce au digital etc.

Et lorsque je parle d’objectifs, je pense aussi à vos objectifs personnels. Dans cette aventure, ne vous oubliez pas ! Gardez en tête votre équilibre de vie. Sinon, le burn-out risque de pointer le bout de son nez. Tout n’est qu’une question de juste équilibre entre toutes les sphères de votre vie.

Fixez-vous des objectifs réalisables. Lorsque l’on démarre une entreprise, il ne faut pas perdre de vue que la notion de temps est un allié, d’autant plus lorsque l’on est toujours salariée, à côté.

5) Investir une partie de son salaire dans son entreprise

On n’y pense pas forcément, mais  il est toujours intéressant d’avoir un capital de départ pour son entreprise. Même s’il est totalement possible de démarrer son entreprise avec moins de 100 euros, le fait d’avoir le filet de sécurité de votre salaire mensuel va vous permettre d’investir dans votre entreprise. Et je ne pense pas forcément à un logo, une charte graphique ou un site web. Pour vous lancer, vous pouvez, par exemple, commencez à intégrer un ou plusieurs réseaux professionnels. Cela vous permettra de commencer à vous faire connaître, de trouver un ou plusieurs associés, des partenaires et même pourquoi pas des clients. 

Vous pouvez également externaliser ou déléguer une partie de vos tâches. Vous pourriez, par exemple, vous délester de toutes les tâches ménagères pendant un temps en faisant appel à une femme de ménage. Vous pourriez déléguer à une assistante la gestion de votre administratif qu’il soit professionnel ou personnel. C’est une des astuces qu’évoque l’auteur du livre « La semaine de quatre heures« , Timothy Ferris (un livre à lire absolument soit dit en passant !). Si vous avez envie de lancer un blog, vous pourriez faire appel à un(e) rédacteur web SEO (il vous faudra compter sur un investissement moyen de 200 euros pour un article bien référencé de 1 500 mots).

Toutes ces stratégies vous permettront de gagner du temps dans le lancement de votre entreprise. Car plus vite vous serez rentable, plus vite pour vous pourrez quitter votre 9h – 19h !

6) Mettre en place une stratégie marketing

Une des questions clés à laquelle vous devez répondre est celle de savoir où se trouve votre clientèle cible. Vous visez les cadres dirigeants et chefs d’entreprise ? Optez pour une présence quotidienne sur le réseau social Linkedin  Au contraire, vous voulez vous lancer en tant que photographe pour immortaliser les événements joyeux dans la vie d’un couple ? Instagram risque d’être tout à fait approprié pour vous. 

Mieux vous saurez où mettre votre énergie, plus vite les résultats arriveront. 

Parmi mes clientes, je constate qu’il y a souvent confusion entre la stratégie marketing et la stratégie de communication.

Pour faire simple, disons que la communication vient en complément de votre marketing.

Votre stratégie marketing constitue, au préalable, en une étude de marché (proposition de valeur, cible, positionnement, offres de service/prestations…), le message que vous souhaitez porter haut et fort (bonjour communication !) et la planification de vos objectifs (vendre quel produit, comment et à qui).

Votre stratégie de communication regroupera tous les moyens de communication les plus pertinents et cohérents pour vous et votre cible afin de vous rendre visible, de présenter vos offres, de fidéliser vos clients et d’avoir un impact (je préfère le terme impact à influence !) sur votre audience.

Cela concerne également la façon dont vous avez envie de communiquer. 

En résumé, votre stratégie de communication viendra promouvoir votre stratégie marketing (qui regroupe vos produits, vos tarifs, votre cible, les canaux de distribution et votre message).

Et pour avoir une communication pertinente et efficace, il est essentiel d’avoir une offre clairement définie et à forte valeur ajoutée. A défaut, vous aurez beau être une as de la communication et avoir un beau capital sympathie, votre message passera difficilement et votre entreprise n’aura jamais l’impact que vous souhaitez avoir.

 

7) Ne pas abandonner

Créer son entreprise tout en conservant son emploi à temps plein peut-être intimidant. On redoute cette étape intermédiaire qui va nécessiter de faire quelques ajustements et concessions dans sa vie de tous les jours. Mais allez-y ! Si c’est véritablement votre rêve et que l’impact que vous voulez avoir dans notre société vous anime profondément, organisez-vous, déléguez, lâchez prise sur certains aspects de votre emploi salarié (même si cela peut vous coûter !), fixez-vous des objectifs, atteignez-les, félicitez-vous et avancez à votre rythme vers une vie plus en harmonie avec qui vous êtes profondément.

Entourez-vous des bonnes personnes qui vous motiveront à garder le cap.

Restez optimiste et confiante tout au long du chemin.

Vous pouvez le faire. Croyez-en vous.

Votre JOB ne vous convient plus et vous êtes déterminée à trouver votre mission de vie et créer une entreprise à impact positif ? Réservez dès maintenant votre séance clarté offerte afin que nous puissions clarifier votre situation et définir les toutes premières actions pour concrétiser votre rêve.

👉 Cliquez ici pour rejoindre la communauté, des femmes et des hommes audacieux et déterminés à contribuer et apporter de la valeur pour rendre notre monde meilleur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

mini-cours OFFERT

VOTRE MINI-COURS OFFERT

Le business model durable et rentable qui vous correspond à 100% et qui vous permet d’avoir un impact positif.