Angers
contact@vanessaremignon.com

Empowerment, quand les femmes utilisent leur cycle menstruel pour réussir leurs projets

Créer une entreprise alignée avec sa raison d'être

Empowerment, quand les femmes utilisent leur cycle menstruel pour réussir leurs projets

empowerment-grace-cycle-menstruel

Sujet tabou et parfois même  synonyme d’interdictions voir d’exclusion dans certaines cultures, les règles cachent pourtant un trésor ! Notre cycle menstruel, également appelé cycle féminin (pour les plus spirituelles) est en effet, pour nous les femmes, un formidable allié ! 

Même si parfois, on souffre, que la douleur nous invite à rester au lit, c’est un outil extraordinaire dont nous disposons pour faire preuve d’empowerment et réussir nos projets tant professionnels que personnels.

Développer l'empowerment grâce à la connaissance du cycle féminin

Nous sommes bien malgré nous victimes de nos émotions. Elles influencent nos paroles, nos comportements, nos actions. Au quotidien, on revêt un masque de guerrière pour être sur tous les fronts et puis à un moment donné, à trop forcer, le corps nous demande de ralentir… 

Encore faut-il être à son écoute.

Aujourd’hui, nous assistons à un éveil de conscience où la femme tend à reprendre sa juste place au sein du monde. L’empowerment des femmes est justement le processus par lequel elles acquièrent des moyens de renforcer leur capacité d’agir, de s’émanciper.

L’empowerment est le pouvoir de soi et d’une communauté qui permet d’exercer le pouvoir de changer les choses.

Les femmes affirment ainsi de plus en plus leurs ambitions même si le fameux plafond de verre est loin d’avoir éclaté. 

Les causes ? 

Plusieurs complexes que je constate auprès de mes clientes et que j’ai moi même dépassé, parfois, comme les syndromes de l’imposteur et de la bonne élève. Et puis, il y a encore, trop, de modèles organisationnels axés sur le patriarcat qui laisse peu de place à l’inclusion pour les femmes et les mères de famille.

Ce qui les poussent à faire, toujours et encore plus.

Or l’un des moyens bien méconnus qui peut justement permettre aux femmes de réussir plutôt que de subir est la connaissance des effets de leurs hormones notamment sur leur psychologie.

Comme la nature, nous, les femmes, sommes cycliques. Notre humeur change même si on n’ose se l’avouer… A la machine à café, entre collègues, il n’est pas rare d’entendre « T’as tes règles ou quoi ? ». 

Parfois, on râle pour des broutilles et on culpabilise. On a le sentiment que tout nous pèse. On se juge et on s’estime ne pas être suffisamment à la hauteur. On se replie. Et puis, il y des jours où nous sommes pleine d’énergie, créative, sociable, dans la joie.

Comment optimiser chaque phase de son cycle ?

A moins de s’être totalement coupée de son corps, ce qui peut arriver, nous vivons toutes ces phases différentes… Ces phases sont liées à nos hormones et donc, à notre cycle menstruel.

Un cycle dure entre 3 et 5 semaines, et en moyenne 29 jours. Mais ce n’est qu’une moyenne. Chaque femme est unique ! Il vous revient donc d’être à l’écoute des manifestations de notre corps. Pour moi, le meilleur outil reste le journal ou l’agenda afin d’y noter toutes les informations utiles permettant de savoir dans quelle phase de  mon cycle je me trouve. 

Selon la coach, spécialiste du sujet Gaelle Baldassari et auteure du livre « kiffe ton cycle », nous pouvons découper notre cycle en 4 phases distinctes comme les saisons de la nature.

Je vous invite à suivre le blog de Gaëlle, qui est très riche en information sur le sujet si vous souhaitez en savoir davantage. En tant que maman de deux filles, c’est une ressource bien utile.

Voici les 4 phases :

La phase des règles (1er au 5e jours) :

C’est la phase de l’hiver, une période propice à un repli sur soi et à la concentration intérieure. Les femmes souffrent de saignements mais aussi de maux de dos, de fatigue ou de fringales.

 

Alexandra Pope, dans son livre « Magie du cycle féminin » paru aux éditions Mama Editions,  a poussé son observation jusqu’à caractériser les 5 jours que durent habituellement les règles comme suit :

Jour 1 : isolement

Jour 2 : abandon

Jour 3 : renouveau

Jour 4 : vision

Jour 5 : clarté et direction

Intéressant à tester lorsque l’on se sent perdue, n’est-ce pas ?

Cette période est donc un moment à vivre comme quelque chose de sacré pour la femme. Ce sont des moments pour créer de l’espace pour soi, lâcher prise, se reposer, prendre soin de son corps et s’ouvrir à de nouvelles idées

 

 

OFFERT, votre mini-cours « le business model qui me correspond à 100% »

La phase post-règle (5e au 11e jours) :

C’est le printemps ! La production d’hormones provoque une remontée d’énergie. C’est le moment de se lancer dans de nouveaux projets, d’être dans l’action et l’amusementC’est la phase du renouveau. Les émotions se stabilisent. C’est une période propice aux apprentissages rapides, à la concentration et à l’analyse.

 

La phase d’ovulation (11e au 17e jours) :

C’est l’été, une phase où l’on a envie d’aller vers les autres, de communiquer, d’accompagner, de sortir. C’est le moment de créer des partenariats, de « networker ». On fait preuve d’empathie et de stabilité émotionnelle. On est rayonnante et équilibrée. C’est également au cours de cette phase que nous réalisons les projets mis en place dans la phase précédente.
 

 

empowerment-utiliser-cycle-menstruel-pour-reussir

La phase pré-menstruelle (17e au 28e jours) :

C’est l’automne ! Au fil des jours, la fatigue se fera grandissante. Les émotions sont ambivalentes. On est dans l’immobilisme et le repli sur soi. On doute. La confiance en soi est ébranlée. On s’énerve plus facilement. On est plus sensible. On s’en veut et on en veut aux autres aussi. 

C’est une période où l’on extériorise ce qui n’a pu l’être et parfois, on prononce des mots que l’on regrette. C’est véritablement une phase délicate pour toutes les femmes car intellectuellement, on est moins précise. D’où l’importance, ici, d’aller à l’essentiel, de prendre du recul, de ranger, de nettoyer et surtout de se faire plaisir afin de satisfaire ses besoins.

 

 

Comment je concilie mon cycle menstruel avec mon business ?

Etant de type « projecteur » selon le Design Humain,  j’ai peu d’énergie au quotidien. Lorsque surviennent mes règles, c’est donc double peine pour moi, si je peux dire ! Je ressens une forte baisse d’énergie deux jours avant l’arrivée de mes règles. Je suis extrêmement fatiguée. Je sais que c’est le moment pour moi de ralentir et de me faire plus discrète. J’en profite également pour faire davantage de méditation et d’EFT pour me libérer de ce qui doit l’être. La phase des règles est un moment pour nettoyer son corps.

C’est également pour moi, une période où je dors extrêmement bien ! J’ai vraiment un sommeil réparateur, ce qui me permet de recharger mes batteries car j’ai un sommeil léger. Mes nuits sont d’ordinaire coupées.

Lorsque je suis en phase post-règle, c’est là que je planifie, que j’organise mes conférences et mes challenges. Je me sens plus créative et inspirée. Je suis aussi beaucoup plus productive. Bref, j’adore cette période ! Je suis dans l’action. Je renoue avec mon énergie masculine.

Pendant la phase d’ovulation, je prends contact avec d’autres entrepreneurs, je communique sur mes projets. Je suis d’habitude un loup solitaire. Alors pendant cette phase, je sors de ma zone de confort en entrant en relation avec mes pairs, notamment.

Puis, vient la phase pré-menstruel. Je suis moins concentrée. Je dois donc me discipliner davantage pour ne pas perdre de vue mes objectifs. Ce n’est pas forcément évident. J’en profite également pour prendre du recul sur les actions posées lors des phases précédentes et voir ce qui a bien fonctionné ou au contraire, ce qui n’a pas du tout fonctionné. 

Me reconnecter à mon corps et me sentir en harmonie avec mon environnement est une chose récente pour moi mais qui porte véritablement ses fruits. Lâcher prise est loin  d’être évidence. Mon corps est mon véhicule pour accomplir ce que je dois accomplir, alors j’en prends soin autant que faire se peut. Prendre connaissance des effets du cycle féminin sur mon état d’être m’a permis d’être plus à l’écoute, dans la compassion et dans l’amour de soi.

 

En conclusion

Prendre en compte le cycle féminin permet d’être davantage dans la compassion de nous-même lorsque l’on a le sentiment que tout va de travers dans notre vie. Cela nous donne également la possibilité de coopérer plus étroitement avec notre corps plutôt que de lutter contre lui et de nous permettre d’agir en accord avec nos capacités à un instant T. 

Notre cycle est notre botte secrète pour être plus performante et réussir nos projets tant sur le plan personnel que professionnel. Cela demande donc d’être à l’écoute de son corps pour bien identifier chaque phase et ainsi poser les bonnes actions au bon moment.

Votre JOB ne vous convient plus et vous êtes déterminée à trouver votre mission de vie et créer une entreprise à impact positif ? Réservez dès maintenant votre séance clarté offerte afin que nous puissions clarifier votre situation et définir les toutes premières actions pour concrétiser votre rêve.

👉 Cliquez ici pour rejoindre la communauté, des femmes et des hommes audacieux et déterminés à contribuer et apporter de la valeur pour rendre notre monde meilleur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

mini-cours OFFERT

VOTRE MINI-COURS OFFERT

Le business model durable et rentable qui vous correspond à 100% et qui vous permet d’avoir un impact positif.